New Eden ! Index du Forum
New Eden !
Un jour vous vous reveille sur une ile sans vous souvenir de votre arrivee.. Ou alors vous etes riche et decidez de vous y rendre.. Forum de RPG yaoi/yuri/hentai
 
New Eden ! Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

La soirée parfaite, glace , dessin animée , canard

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    New Eden ! Index du Forum -> Partie Nord de l'ile -> Aile ouest du chateau -> Appartements directoraux et du personnel
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mr Chiba
Directeurs

Hors ligne

Inscrit le: 01 Juil 2009
Messages: 15
Localisation: huhu a toi de voir
Bélier (21mar-19avr) 馬 Cheval
Savez-vous que ce forum est Yaoi/Yuri/Hentai?: OUI
Avez-vous plus de 16 ans?: OUI

MessagePosté le: Jeu 2 Juil - 19:43 (2009)    Sujet du message: La soirée parfaite, glace , dessin animée , canard Répondre en citant

Héhé il se fait casse-dalle a se péter le bide, avec de la glace a la pistache , bon d'accord Mels avait encore une drôle de mélange, mais il le mangeai que devant lui .

genre pour dire «  t'es pas si nul regarde c'est bon »

, même s'il aimerait jouer au docteur avec lui , si vous voyez ce que je veux dire* lève un sourcil *


il mange sa glace devant les dessins animer et se dit que Mels abuse de travailler aussi tard le soir , surtout a des horaires aussi .. près du repas...

s' il était pas là il serait obligé de faire a manger, mais quand il vit la porte s'ouvrir ,le pauvre a l'espoir de voir Mels, malheureusement c'est un noble...

il a l'air fin le directeur dans sont pyjama a canard devant un dessin animer et un pot de glace a la pistache sur les genoux 
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Jeu 2 Juil - 19:43 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Sakuya Ayame
Personnel du camp

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2009
Messages: 15
Savez-vous que ce forum est Yaoi/Yuri/Hentai?: OUI
Avez-vous plus de 16 ans?: OUI
Employé votre fonction: Jardinier

MessagePosté le: Dim 1 Nov - 13:55 (2009)    Sujet du message: La soirée parfaite, glace , dessin animée , canard Répondre en citant

Il était arrivé il y a seulement quelques jours et il avait encore parfois du mal à se repérer dans le dédale de couloir qu'il y avait, il se demandait où il pouvait bien être, c'était la première fois qu'il se retrouvait ici. Il avait été posé des fleurs dans les différents bureaux et salles et voilà que maintenant il était devant cette porte, il posa la main sur la poignée, elle était ouverte, surement encore un bureau, peut être qu'il pourrait trouver un plan du château et ainsi pouvoir rentrer chez lui et se reposer un peu.

Il ouvrit lentement la porte, il entendit un peu de bruit comme si il y avait des gens qui parlaient à l'intérieur. Il toqua après la porte en bois, doucement, il allait sûrement déranger, il en était sûre.

 - Bonjour, excusez moi de vous déranger, j'aimerais un .....

Se stoppe quand il vit un homme en pyjama, il comprit assez rapidement qu'il n'était pas dans un bureau, mais dans l'une des suites. Il n'étais vraiment pas à sa place dans cette pièce et surtout devant cet homme qui était très très imposant, il déglutit et quand il recula tapa la porte qui se referma.

 

_________________


Dernière édition par Sakuya Ayame le Dim 29 Nov - 20:24 (2009); édité 1 fois
Revenir en haut
Mr Chiba
Directeurs

Hors ligne

Inscrit le: 01 Juil 2009
Messages: 15
Localisation: huhu a toi de voir
Bélier (21mar-19avr) 馬 Cheval
Savez-vous que ce forum est Yaoi/Yuri/Hentai?: OUI
Avez-vous plus de 16 ans?: OUI

MessagePosté le: Jeu 12 Nov - 13:15 (2009)    Sujet du message: La soirée parfaite, glace , dessin animée , canard Répondre en citant

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } -->
* ça toque à la porte. Il se redresse avec curiosité, qui venait donc l'importuner ici ? Il pose la glace à coté. Sont regard changeant du mauve aux verts pomme, du vert presque acide, donc les pigments sont reflété à la lueur de la télé.


Il pose un pied au sol et regarda l'intrus qui avait claqué la porte*

Qui étés vous, je vous pris ? Pour venir chez moi sans  invitation et vous imposez sans vous excusez. 

*le regarde de haut en bas*
Ainsi on ne dirait  pas que vous êtes un noble 

*fronce le nez* s'approche et voie la carte d'employer*
Employer ! Vulgaire salarier qui se pointe dans mon intimité. Mr
*prend la carte dans la main avec l'air  de dédain*

Ayamé, vu votre agissement, je suppose que vous avez hâte de retrouver sur le continent ? N’est pas
 
* lui tourne autour*  
J’espère pour vous que vous avez une bonne raison de venir ici
à une heure si tardive
 

Il passe par derrière et admire les petits fesses biens ronde de l'employer, sa main hésite a se placé sur ce doux arrière train

il le prend ; le colle et le plaque contre le mur, lui écartant les jambes et commence une fouille corporel bien appuyer
Peut être faite vous partie de ces gens qui cherche quelque chose de précis 

* vide les poche et claque les affaires sur le sol, qui se brise une fois sur deux*
Je n'accepte pas ce manque de gêne, ce n'est pas parce que je travaille et me loge au même lieu que je suis à la disposition de tout le monde 

* le tourne et arrange son colle avec sévérité comme quand il gronde un enfant* i il le  déplie le colle et sert bien et fort la cravate* 
Ceci et dans l'état que vous devait porté votre uniforme et non le trimbaler comme si c'était une serpiér  

* a les yeux qui devienne translucide*
Alors maintenant vous allez me faire le plaisir de vous assoire et  de me dire ce que vous me voulez a la fin Mr Ayamé  
 
* lui prend le bra et le pousse sur le canapé et s'assoie en face de lui sur la table basse* j'écoute 
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sakuya Ayame
Personnel du camp

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2009
Messages: 15
Savez-vous que ce forum est Yaoi/Yuri/Hentai?: OUI
Avez-vous plus de 16 ans?: OUI
Employé votre fonction: Jardinier

MessagePosté le: Jeu 12 Nov - 16:27 (2009)    Sujet du message: La soirée parfaite, glace , dessin animée , canard Répondre en citant

Il se crispa quand il entendit une voix forte, lui venir jusqu'aux oreilles, apparemment il ne devait pas être dans un bureau, il recula près à sortir. Il n'avait pas à parler, l'homme débitait des questions mais rien ne sortaient, il sentait qu'il le dévisageait, ainsi donc il le prenait pour un noble, même si il avait de l'argent, il ne l'était pas, il préférais largement sa vie simple. Il commença à s'énerver un peu quand il l'entendit dire qu'il était un vulgaire employé, il aimait son travail, c'était sa vie.       

- Je n'ai nullement l'envie de partir d'ici monsieur, j'ai voulu y venir, j'y reste, et puis ma vie n'est pas et ne sera jamais sur le continent
      
L'homme continuait à lui tourner autour comme si il était une proie. Ca ne le rassurait pas vraiment, lui qui s'était juste perdu, le voilà dans une très très mauvaise situation.      
     
Pour avoir une bonne raison, il en avait une, il était complétement perdu et fatigué il ne souhaitait qu'une chose rentrer pour aller dormir un peu.       
     
- Je suis ici car je cherchait un plan du château et je pensais qu'il s'agissait d'un bureau
       
Ne donne pas plus d'explication, il ne voyait pas pourquoi il devrait en dire plus sur le pourquoi des choses. Le voit passer derrière lui, le regarde du coin de l'oeil, et fut surprit quand il l'homme le colla contre le mur et commença à le fouiller.      
    
- Je vous l'ai dis je cherche un plan, rien de plus et puis qui êtes-vous et pourquoi vous faites ça ?
    
   Il entendit certaines de ses affaires se brisées sur le sol, pour qui l'homme le prenait-il ? Il était juste un jardinier rien de plus. Si il devait taper quelqu'un il faudrait que ce soit quand il est très très en colère.       

 - Qui a dit que vous étiez à ma disposition, j'ai juste fleuri les différents bureaux et j'ai cru que s'en était un, rien de plus
       
Frisonne ne le voyant faire, pas rassurer du tout, l'homme avait une sévérité dans les yeux, qui le faisait trembler, il déglutit, se demandant ce que l'homme allait lui faire, il se doutait qu'il avait fait une erreur et qu'il risquait d'être puni.     
   
- Je ne travaille pas dans un bureau et j'ai beaucoup couru, alors j'avais besoin de me rafraîchir un peu et puis il faut mieux être habillé comme une serpillière quand on vient travailler dans un jardin
    
   Recule encore, il pouvait voir son reflet dans les yeux, c'était impressionnant, se fait tirer sur le canapé.     
    
- J'ai livré mes fleurs comme demandé et ensuite je me suis perdu, c'est bon rien de plus, je voulais seulement un plan pour pouvoir rentrer chez moi, prendre une douche manger un peu et me coucher, je suis depuis depuis le début de l'aurore.
      
Se redresse, ne veut pas paraître faible, il ne devait pas, il ne voulait pas se faire marcher dessus.     
     
- Satisfais ou vous avez besoin de d'autre information, si vous n'avez plus rien à me dire, je vais juste vous demander comment retourner à mon logement.
     
Il ne savait pas ce qui lui prenait de parler comme ça à l'homme, peut être parce qu'il était troublé et puis quand il avait sentit ses mains même si c'était une fouille, il avait sentit une chaleur.     

_________________


Dernière édition par Sakuya Ayame le Dim 29 Nov - 20:24 (2009); édité 2 fois
Revenir en haut
Adrien De Litoinie
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 29 Juin 2009
Messages: 17

MessagePosté le: Sam 28 Nov - 18:07 (2009)    Sujet du message: La soirée parfaite, glace , dessin animée , canard Répondre en citant

Il en est presque désolé de lui avoir sauté dessus ainsi, sans lui laisser une chance, s'être montrée pire qu'il ne l'est, renfoncé ça solitude renfoncée son vide, cette énorme vide qu'il lui creuse le cœur . Ça lui rappelle Hitachi qui jadis le consolé.


Ce changement d'attitude, ses sentiments qui évoluent au fond de son être, fait, délicatement changer la couleur de ses yeux. Il passe d'un vert acide à celui d'un tendre et doux vert émeraude.

Comme la pierre , il a des reflets délicats qui apparaisse dans ses orbes ... on ne sait pas trop comment cela marche, sûrement lier au sentiment .elle ne semble n'avoir aucune basse appart le noir sa couleur la plus neutre

Le garçon lui parle de son refus total d'aller sur le continent, il arque sourcils. Comment ça il n'aimer pas cela ?
Comment on ne pouvait pas aimé le continent ? mère de son enfance. Même lui, souvent il et pris d'une nostalgie incontrôlable

Mère de son enfance, la terre du peuple regroupe sa douce rencontre avec Mels, un homme exceptionnel, une enfant souvent frappée par son père, Mels, fut son premier amour sa première famille, lui orphelin depuis de trop longues années.

Même sa mère na put aimer le monstre qu'il était... le monstre qu'il est, le monstre qu'il demeura....

j'apprécie le faites que vous voulez resté, nombreux son ceux qui me cassent les pieds pour rompre les contrats et repartir la bas , comme s'il s irons mieux ... c peut être l'odeur constante de la mort qui pèse sur cette île qu'il les pousse a fuir


Il le dit pensif, il n'avait nulle envie de lui faire peur, mais cette île lui semble presque démoniaque, douce et belle en apparence, elle abrite un cauchemar au rouage infernal ; tous semblent vivre avec cela. L’humain mit au rang de bête, qu'on choisi et qu'on orne celons le pelage. des bêtes qui son contre-la basse fondamental de la nature.

L’homme mit au stade de la femme, plus aucune différence.......

Cette île, il pourrait la comparé a l'enfer au plaisir du pécher, douce et belle, elle attire, endorme les craintes.... puis finalement si on regarde de plus près.

L’humain devint objet, la femme se cache dans l'homme, se pouvoir de procrée et immonde et la fois si ... magique... elle vous met au stade de Dieu ! il l'on voulu et cela fut ... Ça lui donne des frissons. le garçon doit bien se demander ce qu'il lui arrive...

Il la rajusté et parlé de manière sec du coup, depuis tout à l'heure le jeune homme essaye de prendre des airs de rebelles qui l'amusent grandement. C'est comme un petit enfant qui se révolte d'aller au lit .

pourquoi ne pas m'avoir expliqué cela Mr Ayamé ? je vous pris de m'excusez mon irritation quand je suis dans mon chez moi je peux devenir très vite agressif quand on me dérange


*croise les jambes en se replacent les mèches de cheveux *

Puis je suis à la 20e demande de démission alors je vous explique pas comment je peux être à cran.


*se lève et lui sert un verre de coca avec une tranche citron qu'il lui donne dans les mains.

je me vois donc dans l'obligation de vous raccompagner dans votre appartement. laisser moi me changer j'arrive ^^


*le regarde du coin de l'œil *

le coca et pour patienté du temps que je m'habille

se tourne et dévoile le petit canard sur sa fesse droite, cela peut être drôle sur un homme comme lui, ce détaille fait rire plus d'un

il va dans la chambre et se met a nu pour enfin tire un pantalon de cuir qui moules parfaitement ses jambes muscles qu'on pourrait comparais a ceux d'un bœuf , un débardeur noir qui lui colle a la peau et le met rapidement en valeur

il met ses basket noir et sort voire le jeune homme . L'odeur musquée de son parfum se fait sentir au près de Sakuya quand il se penche délicatement pour attrapé le verre vide .

vous avez tout de même un beau métier , fleuriste , c pas donné à tout le monde


il essaye de se rattraper en étant aimable , cela n'était vraiment pas facile ... surtout qu'on venez de le traité de pouilleux , d'employer misérable et d'idiot . mais fessons avec ce que l'on na uu'




Revenir en haut
Sakuya Ayame
Personnel du camp

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2009
Messages: 15
Savez-vous que ce forum est Yaoi/Yuri/Hentai?: OUI
Avez-vous plus de 16 ans?: OUI
Employé votre fonction: Jardinier

MessagePosté le: Dim 29 Nov - 13:53 (2009)    Sujet du message: La soirée parfaite, glace , dessin animée , canard Répondre en citant

Il avait accepté ce boulot parce que sur cette île, il y avait énormément d'espèces végétales qu'il voulait étudier, si il avait eu envie d'être agressé, il serait resté sur le continent. Qu'est-ce que son île tranquille lui manquait, là pas tout était calme et personne ne se sautait à la gorge de cette façon. C'était un solitaire, là où il vivait avant, seul son meilleur pouvait l'approcher, alors d'être dans un lieu ou on se fait agresser à chaque couloir, il allait pas trop aimer, et puis surtout il aurait avoir une personne à qui parler en ce lieux.

L'homme face à lui, le terrorisait et en même temps, il y avait quelque chose en lui qui lui donnait envie de plus en savoir, comme si lui aussi n'était pas vraiment heureux, que c'était juste une façade, et puis ces yeux étaient sublimes. Secoue la tête pour ne pas penser à ça. C'était pas le moment, il devait avant tout se tirer de se pétrin dans lequel il s'était fourré.

Voit l'homme face à lui, il avait l'air plongé dans ses pensées, regarde entour de lui pour voir si il pourrait pas avoir un indice sur son identité, l'homme ne s'était toujours pas présenté et à part savoir qu'il était chez lui, il n'en savait pas plus.

Le continent, il n'en avait quasiment rien vu, une serre qu'il avait réaménagé et quelques cours, il avait même pas pu prendre ses marques dans son studio ou dans la ville, il était même souvent largué par la façon dont les gens se comportaient, d'un égoïsme sans vergogne qui ne lui répondait même pas quand il posait une simple question sur la direction. 

- Vous savez si j'aime autant cet endroit c'est parce qu'il me rappelle, là où je vivais avant, je n'ai été sur le continent qu'environs 1 mois, le reste de ma vie je l'ai passé sur une petite île presque comme celle-ci... ils ne savent pas ce qu'ils perdent car jamais ils ne trouveront ailleurs un endroit comme celui-ci..... ou tout simplement parce qu'ils ne sont pas fait pour cette vie et qu'ils n'ont pas assez de volonté et de courage.
 
Pourquoi l'homme parlait de mort, lui trouvait se lieu paradisiaque, ce qu'il se passait dans ce lieu était peut être étrange, mais pas plus que dans certaines villes du continent où ils fabriquaient des armes biologiques ou nucléaire.

Il se posait encore de nombreuses questions sur ce qu'il se passait dans ce lieu, il ne savait pas grand chose de tout ça, il avait fait partie du projet dans une faible mesure, mais il ne savait pas si qui allait aboutir. On lui avait juste parler d'une expérience et il s'était plus ou moins partit candidat.

Lui qui n'avait pas eu de parents, qui s'était élevé presque seul, enfin son grand père lui avait botté les fesses quand il faisait des conneries, qui avait choisit sa préférence pour les hommes, car justement, il ne pourrait pas être parent à son tour, se trouvait dans un lieu où tout ça pouvait arriver.

Il regardait l'homme, il avait l'air tellement perdu dans ses pensées, et les mouvements des sourcils lui disait qu'il passait par de nombreuses phases de contrariété et de réflexion peut être aussi sur ce lieu, où les médecins se prenaient pour dieux, ou lui le faisait déjà avec les plantes, c'était après tout pas si différent que ça à bien y penser, il mariait des plantes qui n'avait aucune chance dans la nature de se trouver et en sortait de nouvelle race.

Il défit sa cravate, il se sentait trop serré, il aimait pas porter ce genre de vêtement, il le faisait parce qu'il devait livrer les fleurs dans le château, lui préférait porter des bermudas et des tongues, il n'y avait pas de doutes là dessus.

Il était lui, il n'aimait pas de se faire marcher dessus, il n'aimait pas qu'on lui parle comme si il était quelqu'un qui était bête et qui faisait juste d'arroser les plantes. 

- Peut être parce que vous ne m'en avez pas laissé le temps monsieur.... d'ailleurs je ne sais toujours pas votre nom, alors que vous savez le mien. Je ne savais même pas que j'étais chez vous, je pensais qu'il s'agissait d'un bureau, quand j'ai compris, j'ai voulu partir, mais vous ne m'en avez pas laissé le temps.
 
Reste debout, le regardant les mains dans les poches, gardant la tête droite et le fixant, attendant soit une punition, soit une réponse à sa demande.
 
- Je me doute, mais si il y a bien une démission que vous n'aurez pas, c'est la mienne, il y a bien trop de chose intéressante et étrange que j'ai envie d'étudier.
 
Prend le verre surprit, il avait l'impression d'être devant un tout autre homme, loin de celui qui l'avait presque attaqué quand il avait ouverte la porte.
 
- Vous n'êtes pas obligé, il vous suffit de me donner un plan, vous devez avoir mieux à faire et surtout quelqu'un qui vous attend.
 
Joue avec le verre et le voit partir, ainsi il était sérieux, l'homme allait vraiment le raccompagner.
 
- Mmh merci beaucoup pour le verre alors....
 
Voit le canard et sourit, il aurait été loin d'imaginer de voir l'homme porter de telle chose, mais bon lui il avait bien des choses avec des pingouins et il dormait encore avec un ours en peluche alors il était mal placé pour se moquer,
 
- J'aime beaucoup ce que vous porter, vous pourriez me donner l'adresse où vous l'avez trouvé.
 
Le dis avec sérieux, il ne voyait d'ailleurs pas ce qu'il y avait de drôle, chacun avait des petites habitudes.

Il l'attendit dans le salon, buvant un peu du verre qui le rafraîchit, il s'assit, posa sa tête sur le coussin du canapé et ferma les yeux fatigués, il devait y avoir un petit décalage horaire avec son île, car il avait dû mal à tenir toute la journée depuis qu'il était arrivé.

Ouvre les yeux quand il sent un parfum agréable près de lui, se trouve nez à nez avec l'homme, rougit légèrement d'avoir été pris sur le fait et surtout de le voir dans une tenue qui mettait les formes bien en valeur.
 
- Je ne suis pas fleuriste, je suis horticulteur et botaniste, en faite, mon métier c'est d'étudier les fleurs et d'en créer des nouvelles, mais j'aime ça. Et vous, quel est votre métier, car vous savez beaucoup de chose de moi et moi, rien du tout, à part qu'il ne faut mieux pas être du petit personnel qui se perd et qui vient chez vous, s'en faire exprès.
 
Se lève et passe à côté de lui, il ne devait pas trop rester près de lui, le parfum était enivrant et c'était pas le moment de montrer ses faiblesses. Il savait qu'il n'était pas vraiment sympa et si il se montrait vraiment comme il était l'homme allait encore plus l'insulter, mais très vite, sa vrai nature repris vite le dessus.

- Excusez moi, je suis terriblement fatigué et affamé, j'ai pas encore mangé de la journée, normalement, je ne suis pas autant sur la défensive. 

_________________
Revenir en haut
Mr Chiba
Directeurs

Hors ligne

Inscrit le: 01 Juil 2009
Messages: 15
Localisation: huhu a toi de voir
Bélier (21mar-19avr) 馬 Cheval
Savez-vous que ce forum est Yaoi/Yuri/Hentai?: OUI
Avez-vous plus de 16 ans?: OUI

MessagePosté le: Dim 29 Nov - 15:45 (2009)    Sujet du message: La soirée parfaite, glace , dessin animée , canard Répondre en citant

Je m'appel Mr Chiba , directeur de ce lieu, mon travail et d'embauché les gens , faire en sorte que personne ne parte, que certaine règle soit respectée au risque de punition très sévère . Celle-ci varie entre coups de fouet ,dans la catégorie 1, à une semaine de cohabitation avec moi , je vous assure que la personne ne compte pas florette pendant ce temps .
C'est un métier dur que très peu de gens acceptent, il demande des qualités dont l'humanité ne fait pas partie.
Comme vous avez pu le voir, ma patience n'est pas très grande non plus du coup.

Pour tout ce qui est canard jeune homme




guette si le jeune homme a le malheur d'en rire il le tuerait ces surs

J’ai un couturier qui me les fait ^^' un couturier improviser c'est le sous directeur qui et un de mes plus tendres amis.

lui sourit sadiquement

vos mieux être mon ami très cher au péril de votre vie

le taquine bien sur

Il lui dit qu'il a faim et sommeil , il le regard avec compassion. Pour une fois, laissons l'image du vilain dans le placard . Son esprit et trop fatiguer pour le continuer a le jouer , cela devenez trop dure.
Ne penser pas qu'on née cruel ou sans cœur , cette image se travail et le moindre détaille devient si important qu'a la fin on fini par s'en crée un déguisement, une carapace qui protège le vraie nous . Et malgré tout le sang qui coule sur ses mains , après tout c'est meurtre , c'est séance de torture qui n'en finissait plus .
Chiba était resté cet homme à la compassion qui pourrait étonner. C'est peut-être pour cela qu'il proposa un repas à ce jeune jardiné.


Dans ce cas jeune homme permettait  moi de vous inviter a manger un bout avec moi . Mels va sûrement passer encore une nuit blanche avec ces araignées .
Cela vous dit-il de partager votre repas avec moi ?


Il se penche avec délicatesse et prend sa main lui embrassant le dos de la main , comme un gentleman il doit ce douté que le pauvre jardiner aller finir par être perdu avec ses changements de comportement . Mais que voulais vous , il ne savait pas s'il devait se comporté comme un être humain ou un patron .a cette heure-ci après tout n'avait-il pas fini son travail

Il ferme les yeux aujourd'hui avait tabasser un jeune homme pour le punir de son arrogance....
ui sa journée était enfin finie...


Flash bac ! !!!

Il chope la chevelure brune de l'enfant il l'entend couiné combien de fois avait-il donc supplié d'arrêter . Il ne les compte plus ....
c'est lui le maître de cette situation qui seigneur , pourrais l'écœurait lui-même, l'odeur du sang coaguler se fait sentir ...
son torse se lève rapidement , lui si imposant, lui si fort face a ce corps si frêle , si fragile qu'il ne daigne même pas protéger ...

t'ai toi ! T'ai toi, je te dis

Il pose son pied sur la tête du gamin et appuie dessus avec force , la terre se creuse les os craque et il ferme les yeux , c'est craquement le ramène a sa jeunesse . Ou cette fois-ci ce n'était pas lui qui était au dessus qui gère donc cette puissance ...

le temps vous apprend ce qui fait le plus mal pour encore mieux utiliser les armes qui jadis vous fessiez mal

Il garde sa tête bien bloquer et prend ce qui et accrocher au mur une sangle de cuir il l'enroule solidement autour de son poing .
Il le sert a se faire rougir la peau ... il le regarde ses yeux son devenu presque fou , la couleur et ambre, un rouge ambres ... comme ceux des cerises noires.
Il prend cette longue corde de cuir et la fait claque plusieurs fois entre elles

Tu entends ! Tu entends ce doux bruit qui annonce le début des festivités...

L’enfant semble supplier il drôle de voire que dans cet état rien ne peut venir a ses oreilles . Nul mot nul ne crie pourrais l'arrêter appart la douce voix de son aimé .... seule la voie de mels pourrait l'arrêter dans cette folie qui le dévore ...

Il tend le bras en arrière et lui donne un coup avec la sangle , la peau se met a rougir et des piguement montre que certain vaisseau on éclaté sur le coup .
La punissions, se répète, rapidement plusieurs fois , lui-même a les muscles qui se plaignent de l'effort . Sa chemise se tend sous les muscles qui gonflent et le 20e coups résonne enfin ... la punissions et fini le garçon de bouche plus en position pheaotuse ....
il tremble, aucune goute de sang coule pourtant l'enfant tremble comme blesser il enlève enfin son pied de la tête du gamin et ouvre la porte

C’est fini va tend ....

flash back finiii ! !!!


ui sa journée était finie

Lui sourit délicatement alors ?
 
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sakuya Ayame
Personnel du camp

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2009
Messages: 15
Savez-vous que ce forum est Yaoi/Yuri/Hentai?: OUI
Avez-vous plus de 16 ans?: OUI
Employé votre fonction: Jardinier

MessagePosté le: Dim 29 Nov - 19:24 (2009)    Sujet du message: La soirée parfaite, glace , dessin animée , canard Répondre en citant

Ainsi, c'est comme ça qu'il se nommait, Chiba et c'était le directeur de cette île et il était là pour faire respecter l'ordre. Déglutit quand il entend les punitions qu'il donnait, se demande si lui aussi va subir ça, comme il l'a dérangé, ferme les yeux, maintenant que son patron lui avait donné ces informations, il attendait la sentence pour son intrusion et surtout la façon dont il lui avait parlé. Il espérait les coup de fouet, quoi que si il passait une semaine avec lui, peut être qu'il pourrait lui montrer qui il est vraiment et qu'il n'aurait pas trop de coups. Mais ne sent rien arriver, ouvre les yeux en faisant attention.  
  
- Je comprends mais si vous avez choisit ce boulot ou qu'on vous a choisit, c'est que vous êtes le meilleur, après il est normal de punir les personnes qui ont fait du désordre, il faut assumer ses actes après tout.
  
 L'écoute et soupire, pensait pouvoir prendre l'adresse pour ses propres affaires, fait d'ailleurs une petite moue.
  
- Ah d'accord, mince alors, j'aurais bien aimé avoir le même avec un pingouin, bon pas grave, je regarderais si j'en trouve ailleurs.
   
Fait un pas en arrière en l'entendant, frissonnant, l'homme de nouveau le terrorisait à dire ses mots.  

 - Mmmh d'accord monsieur, je prend note
  
Pose ses mains sur son ventre pour étouffer les gargouillis qui commençait à se faire entendre, il devait rapidement rentrer chez lui, si il voulait rester en vie, entre la punition que lui réservait surement son patron et cette faim qui commençait à le tiraillait, plus la fatigue, c'était plus possible.
  
 Sans compter que l'homme, le rendait songeur, il ne savait pas avec lui comment se comporter, un fois il semblait gentille, une autre fois, il avait l'impression qu'il allait le coller au mur pour le fusiller. Tout ça le faisait frissonner, d'autant plus que l'homme avait un charme ravageur.
   
Il fut surprit quand il entendit l'invitation de l'homme aurait plutôt pensé qu'il voudrait vite l'expédier au loin pour être tranquille, puisque c'était ce qu'il voulait faire il y a à peine 10mn, à moins que c'était une façon pour lui de le punir, en mettant du poison dans la nourriture.  

 - Je ne voudrais pas vous dérangez et puis votre ami attend peut être votre venu pour que vous mangiez ensemble... mais je doit avouer que j'ai très envie d'accepter car je n'ai rien de prévu chez moi et que je suis mort de faim.
  
 Il rit un peu en entendant que l'homme allait passer la nuit avec des araignées, il fallait vraiment être passionné pour faire ça. Le nom raisonna dans sa tête et ce souvint alors que c'était le nom de l'autre directeur, enfin il croyait, il avait vu son nom sur une des portes quand il livrait.
  
 Ne sait plus si il doit rougir, fuir, hurler ou autre choses avec lui, et puis c'était son patron alors c'était encore plus compliqué, mais l'heure de son travail était dépassé depuis longtemps, tout ça lui donnait mal à la tête. Mais certains gestes de l'homme était tellement agréable, l'effleurement quand il l'avait fouillé ou à cet instant quand il avait délicatement posé ses lèvres sur sa main,
  
 Le voit de nouveau partir dans ses pensées, ce demande à quoi il pouvait bien pensé pour être autant dans les nuages et en oublié complètement sa présence, voit à un moment qu'il serre les poings, tend la main pour la posé dessus, comme si ça pouvait le détendre, reste de longues minutes à le regarder, ses mains sur les siennes, les caressant lentement.
   
L'homme passait de nouveau par différente fasse et ça l'effraya légèrement, il eut l'impression de se revoir quand il piquait ses crises, puis au bout d'un moment l'homme revint et lui sourit.  

 - Vous allez bien Monsieur Chiba ? Quelque chose ne vas ? Vous voulez que j'aille vous chercher quelqu'un ou un verre d'eau ?
  
 Le fait asseoir sur le canapé et va chercher un verre d'eau, enfin remplir simplement le verre dans le quel il avait bu, le lui tend et s'assoit sur la table basse du salon.  

 - Je ne suis pas très doué en cuisine, mais je sais faire une omelette et réchauffer de la soupe, si vous en avez ?
   
Ne sait pas quoi faire devant les absences répétées de son patron, malgré qu'il avait peur d'être fouetté, ou empoissonné, il n'avait pas l'habitude de laisser quelqu'un complètement perdu et apparemment fatigué.  

 - Vous savez ce qui serait bien, c'est un dessins animé avec un bol de pop corn et du soda, comme ça vous pourriez vous reposer un peu monsieur et surtout reprendre votre soirée que j'ai dû interrompre.
  
 Se débrouillera pour rentrer seul, après tout, il ne devait pas y avoir beaucoup de difficulté, sinon il irait dormir sur la plage, comme il avait l'habitude de faire quand il était sur son île.  

_________________
Revenir en haut
Mr Chiba
Directeurs

Hors ligne

Inscrit le: 01 Juil 2009
Messages: 15
Localisation: huhu a toi de voir
Bélier (21mar-19avr) 馬 Cheval
Savez-vous que ce forum est Yaoi/Yuri/Hentai?: OUI
Avez-vous plus de 16 ans?: OUI

MessagePosté le: Lun 30 Nov - 14:48 (2009)    Sujet du message: La soirée parfaite, glace , dessin animée , canard Répondre en citant

Il le regarde le voie proposé un verre serait il devenu pal ? lui sourit adorablement en ferment les yeux, s’assois et bois le verre   
     
Ne vous inquiéter donc pas. je n’est rien de particulier juste quelque contrariété qui ne vaille autan de soin    
     
Il se lève et pose le verre ,rit doucement à cette proposition hors du commun. il le trouve extrêmement agréable et sympathique de faire autant d’effort pour  lui, c’était si rare …    
Il a plus l’habitue qu’on lui hurle crève que « vous allez bien ? » sa le fait sourire, le gamin se démarque des autres et sa lui plaisait bien    
     
Il se dirige vers la cuisine qui faite de linux, les murs son noirs est blancs et le sol et d’un gris un peu métallique. il ouvre le frigo et sort de la viande ,des grosses cuisses de dinde, ainsi qu'un filé de pomme de terre . Deux éplucheurs de  pomme de terre quatre saladiers , des oignons , du persils beaucoup d’herbes et lui fait signe d’approcher .    
     
Je ne vous laisserez pas cuisiné seul, ce n’est pas parce que je suis votre supérieure que je dois en profiter .mais vous avez de la chance , je sais très bien cuisiné et j’ai souvent la flemme de le faire. c’est pour cela que je laisse les autres le faire a ma place, prétendent mon incapacité faire quelque chose de bon.    
     
Il s’assoie et prend un éplucheur et commence à épluché sous un saladier en souriant.    
     
Prenez place les pommes de terre c'est comme le fleures elles ne mordent pas * épluche lentement et correctement sa patate    
     
Je reçoit peut de monde ici, à pare Mels, alors on va faire un repas digne de se nom car sa me fait plaisir pour une fois    
     
Lui sourit tendrement, ses yeux on encore changer de couleur ,ils sont à présent d’un mauve tendre un mauve mystérieux, celui qui intrigue .    
     
Donc cela sera cuisse de dinde rôtie avec c pomme de terre et son filé de sauce au veau    
     
Se penche avec un air conspirateur    
     
Si Mels vous demande c vous qui cuisine d’accord ?    
     
A un rire clair qui s’échappe de sa gorge et il lui fait un clin d’œil laissant tomber la pomme de terre dans le saladier vide    
     
Il continue ainsi le regardant faire au bout de la 7 éme, il s'arrete . il se lève et sort une casserole et met un filé d’huile et laisse chauffé . pendant de ce temps il épluche un oignons le  découpe en fines lamelles et les jets dans la poêle. prend les herbes ,quelques lardons des champignons ,de la sauce et continue . il la laisse bien mijoté 5 min pendant qu’il découpe les cuisses en deux et  les huile et met de l’ail à l’intérieure*     
     
On va le badigeonné de citron ça va relevé le goût     
     
Il sourit et badigeonne les 4 gros morceaux de viande avec du citron met de l’huile pour enfin le passe au four     
     
Rajoute de l’eau dans la sauce qu’il touille    
     
Pourriez vous découpez les pommes de terre en 4 quartier SVP Mr Ayamé ?    
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sakuya Ayame
Personnel du camp

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2009
Messages: 15
Savez-vous que ce forum est Yaoi/Yuri/Hentai?: OUI
Avez-vous plus de 16 ans?: OUI
Employé votre fonction: Jardinier

MessagePosté le: Lun 30 Nov - 19:36 (2009)    Sujet du message: La soirée parfaite, glace , dessin animée , canard Répondre en citant

Il fit attention à se qu'il boive bien tout le verre qu'il lui avait apporté. De le voir partir comme ça dans un autre endroit par la pensée lui faisait un peu peur. Si il arrivait maintenant quelque chose à son patron, c'est lui qui en serait tenu pour responsable. Déjà qu'il se trouvait ici sans permission, là ce serait direct le peloton d'exécution.   
  
- Toutes contrariétés ou autre chose, vaille que l'on prenne soin de la personne, même si ce n'est pas grave, on ne sait pas les conséquences que cela peut avoir sur le corps. D'ailleurs, vous devriez le soir faire des bains relaxant, ça permet justement d'apaiser ces problèmes.
    
Le voit rire, avait-il fait ou dit quelque chose de drôle ou de risible, il ne pensait pas. Il avait juste à un moment agi comme avec un ami, pour qui il s'inquiétait et à qui il avait gâché la soirée. Sourit tendrement, rougit et repense à l'une des dernière soirée sur son île.   
  
   
Flash back   
   
Le jour était sur le point de décliner, il avait passé une partie de l'après-midi à la plage, il ne voulait pas rester à la serre avec son grand père qui était triste de le voir partir, alors que c'était lui qui lui avait conseillé de pousser ses études encore plus loin, que la notoriété acquise avec la création de ses fleurs, lui ouvrirait les portes de nombreux endroits.    
   
Il souriait, il aimait se promener en bermuda, torse et pieds nus. Il se délectait de sentir le sable chaud ou l'herbe humide sous la plante de ses pieds, ça lui montrait qu'il était vivant et que la nature était avec lui, que c'était son éléments. A grandir dans la nature, on vit en communion avec et on l'écoute.    
    
Il remontait donc de la plage, et voulu faire une surprise à son meilleur ami, il avait était prendre dans une petite boutique leurs biscuits préférés et des feux de bengales pour faire un mini pique nique la colline, c'était un peu comme lorsqu'il était enfant. Chaque fois qu'il y avait quelque chose à fêté ou un tournant dans leur vie, il le faisait.   
    
Il tapa tout joyeux contre la porte de la grande maison des parents de Yuki, comme il n'entendit aucune réponse, il entra. Il était après tout un peu comme chez lui, quand il était pas avec ses plantes, il était ici. Il posa le sac à l'entrée, et monta dans vers la chambre, il voulait lui faire lui faire peur, il marcha sur la pointe des pieds et ouvrit à la volée la porte.   
   
- Allez feignant... ton père a....
    
Il n'avait jamais pu finir la phrase, devant lui dans un décor romantique, Yuki et sa petit ami passait un moment particulier, il avait tout gâcher, hé ne se sentait pas très bien dans ses baskets. Il s'était excuser du mieux qu'il pu, pour se faire pardonner, il leur avait offert le pique-nique et la soirée, qu'il avait prévu entre garçon.
   
C'était ce soir là, il le su après, que son meilleur ami avait demandé à la jeune fille de l'accompagner sur le continent.    
   
Fin du flash back   
   

 Il fut sorti de ses pensées quand il entendit son patron lui parler et lui faire signe de s'approcher dans la sublime cuisine reposante et pourtant très design. Il le rejoignit dans la pièce, l'écoutant et riant.   
   
- Oh vous savez, je ne comptais pas vous faire un repas de grande gastronomie non plus, car si vous êtes douté pour cet art, moi je ne le suis pas du tout et à part les omelettes, je ne sais rien faire de mes dix doigts. Et je ne me nourris principalement de légumes ou d'aliment qui n'ont pas vraiment besoin d'être cuisiner, ça à toujours été comme ça avec moi.
   
S'asseoit face à lui et le regarde faire, avec l'éplucheur, le trouve vraiment habille avec le couteau, lui l'était beaucoup moins à part les fleurs, il était nul pour tout le reste sauf les tatouages.   

 - Je me doute qu'elles ne mordent pas, mais disons que la nourriture n'est pas ma meilleure amie, contrairement aux fleurs et aux plantes.
    
L'écoute et prend un autre couteau pour l'aider, même si c'était pas parfait, au moins il l'aidait et puis après avoir donné le premier coup, se rend compte que ce n'est pas si difficile que ça après tout. L'homme parlait avec tellement de tendresse de Mr Mels, il sentait qu'il y avait quelque chose de fort entre eux. Pose un regarde doux sur lui, quand il vit ses ordres devenir mauve, c'était si envoutant de voir des yeux changer de couleur, comme un arc en ciel sur la rosée du matin.   
  
- Mon cela me va parfaitement, depuis que je suis ici ça sera mon premier vrai repas, je vous remercie monsieur
    
Se penche à son tour et lui murmure, un petit sourire malicieux des lèvres.   

 - D'accord, je ne dirais rien, si vous ne dites à personne que je suis nul en cuisine
    
Eclate de rire en même temps que lui, c'était tellement agréable d'avoir quelqu'un avec qui partager un moment complice même si c'était pas grand chose. Il termina avec lui d'éplucher les légumes. Se met à côté de lui et le regarde faire, il ne pourra il en était sûre pas refaire le plat, mais on est jamais trop vieux pour apprendre, enfin il en était pas si sûre.   
    
Il regardait les gestes comme si il était avec un peinture, si était en train de créer une oeuvre d'art, il posa sa tête contre le frigo, le frais lui fit tellement de bien.   

 - Je suis vraiment éblouie par vos gestes monsieur, pour quelqu'un qui sait pas faire la cuisine, vous passez pour un dieu vivant.   

 - Bien sûre monsieur, ensuite, laisser moi au moins mettre la table, vous deviez à la base m'aider, mais tout compte fait, c'est vous qui avez tout fait, il faudra que vous me disiez ce que je pourrais faire pour vous remerciez de votre amabilité et votre convivialité.  

 Coupe toutes les pommes de terre en des quartiers égaux puis lui tend le saladier, faisant attention à ne pas le toucher, la dernière fois, qu'il avait à peine toucher l'homme il avait eu peur d'un coup. Qu'est-ce que ça devait être agréable de passer du temps comme ça à discuter en préparant la cuisine ou autre, il se rendit compte que son meilleur ami lui manquait.   

_________________
Revenir en haut
Mr Chiba
Directeurs

Hors ligne

Inscrit le: 01 Juil 2009
Messages: 15
Localisation: huhu a toi de voir
Bélier (21mar-19avr) 馬 Cheval
Savez-vous que ce forum est Yaoi/Yuri/Hentai?: OUI
Avez-vous plus de 16 ans?: OUI

MessagePosté le: Lun 30 Nov - 20:45 (2009)    Sujet du message: La soirée parfaite, glace , dessin animée , canard Répondre en citant

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } -->  

 
 
Il trouve ce moment agréable a parlé avec lui ainsi , sans ce prendre trop la tête il lui dit qu'il habile et lui sourit avec amusement  
 

 
  • la cuisine et quelque chose de simple facile, elle précise dans c'est quantité et c'est geste. Et puis on utilise les couteaux et Dieu sait que je suis habile avec les armes
 

 
 
Enfin une personne, qui ,ne le regarder pas comme un monstre en même temps quand on le connaît rapidement de réputation, comme ne pas agir ainsi.  
 
Il prend le saladier où résident les quartiers de pommes de terre et les prend effleurant ces doigts .  
 

 
 
Dincoup ces yeux se fixe sur un doigt en particulier ses sourcils se fronce fessant un petit plie sur son front  
 
il pose a coté de lui le saladier et prend la main en question il la porte jusqu'à sa bouche et délicatement avec ses dents il enlève épine qui était enfoncée dans le doigt du jeune homme il la récupère et lui montre 
 

 
  • je vois que de travailler constamment dans les fleures les plus piquantes on s'habitue a douleur des épines au point de ne plus les sentir
 

 
 
il se tourne et jette l'épine dans l'évier reprenant ça préparation il sort la viande dont le jus bout au fond et verse c'est pomme de terre il trempe généreusement dans la sauce 
 

 
 
-les assiettes sont en haut du placard ainsi que les verres et les couteaux sont dans le tiroir juste dessous avec les fourchettes et les cuillers  
 

 
 
Il lui sourit avec douceur et remet le plat dans le four pour commencer son dessert et commence une panacota aux fruits rouges , découpe les fraises en deux, met des cerises des mûres. À décider de découper des oranges en tranche et y verser un filé de sucre 
 

 
  • Nous allons-nous régalée Mr Ayamé , sentez moi cette odeur ... mmmmh je vous préviens je suis un gros, mais très gros mangeur . Le seul avantage que j'ai c'est que je ne prends pas un gramme
 

 
 
Sors du coca du frigo ainsi que des jus de fruit quelque apéritif et de l'alcool au cas ou il en voudrait. Il s'assoie enfin laissant faire le travail a l'employer qu'il trouve si beau , pas si beau que Mels bien sur, mais il y a du niveau  
 

 
 
Il sourit en pensent a Mels et grogne le sachant avec un Dunkan il ne l'aime pas ce type il lui vole son amour ... son unique amour ses yeux change encore , ils sont comme la couleur l'ancre. 
 
Il dure de voir que celui qu'on aime nous a échappée comme du sable entre les doigts .  
 

 
 
-Mr Ayamé vous y croyait vous à l'amour ? Moi je désespère , mon amour à moi se fane, car celui que j'aime se pâme pour un autre  
 

 
 
Il ne devrait pas en parler, c'est peut-être parce qu'il avait l'impression d'être avec un ami. 
 

 
  • je devrais pas vous ennuyer veuillez m'excusez je ne sais vraiment pas ce qui ma pris
 

 
 
se sens coupable qu'es qu'il fessait c'était vraiment son style il se sent vraiment mal a l'aise et Ayamé a tout à coup le dessus sur lui sans le savoir 
 

 
 
vraiment, excusez-moi, je ... vais aller me rafraîchir  
 

 
 
Bat retraite dans la salle de bain en s'insultant se mouille le visage et se regarde . Pour finir par sortir et regarder la cuisson de la viande  
 

 
 
-et donc votre numéro d'appartement c'est le quel ? Pour voir où je dois vous amenez  
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sakuya Ayame
Personnel du camp

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2009
Messages: 15
Savez-vous que ce forum est Yaoi/Yuri/Hentai?: OUI
Avez-vous plus de 16 ans?: OUI
Employé votre fonction: Jardinier

MessagePosté le: Lun 30 Nov - 22:44 (2009)    Sujet du message: La soirée parfaite, glace , dessin animée , canard Répondre en citant

Il pourrait passer des heures à discuter comme ça, presque pour ne rien dire, juste des futilités sans queue ni tête mais agréable pour se vider l'esprit et oublier le travail un moment. Non en faites, c'est avec cet homme qu'il appréciait de passer un peu de temps, bien qu'aux premiers abords l'homme puisse faire peur, enfaite, il était comme n'importe qui, il voulait être tranquille chez lui, et loin de son travail, dans un havre de paix, dans un cocon. Il ne pouvait que le comprendre.   

 - Je le conçois, ce n'est pas plus compliqué que de croiser deux fleurs, ou de les entretenir, mais c'est comme si elle ne m'aimait pas, entre la cuisine et moi, il y a un océan si je puis dire.
   
Pourquoi était-il resté ? Pourquoi ne s'était-il pas mis en colère ? Pourquoi était-il si calme et souriant avec l'homme, lui qui était un solitaire, et qui avait pris l'habitude d'être seul. Il avait trop de question en tête, mais une chose est sure, c'est que l'homme avec lui, était quelqu'un de remarquable, malgré le dur travail qu'il devait accomplir chaque jour.   
    
Il sentit la chaleur des doigts sur les siennes déjà chaud, le regarde, rougissant légèrement, il devenait juste avoir trop chaud ça ne pouvait être que ça. Voit qu'il change de comportement, le visage se crispe en voyant les doigts. Il n'avait pourtant rien aux mains, il les avait bien nettoyé et désinfecté, comme à chaque fois qu'il travaillait.   
    
Il frissonnait qu'est-ce que l'homme allait lui faire, le taper, le mordre, c'est l'impression qu'il eut quand il vit qu'il portait un doigt vers les lèvres. Ferme les yeux, s'attendait au pire.... mais non après quelques secondes, il ouvrit un oeil et vit alors l'épine. Eclate de rire, se trouve vraiment, bête, dans son fort intérieur, il savait qu'il ne lui ferait rien du tout, il avait confiance en lui.   

 - Merci beaucoup monsieur, je ne l'avait pas vu.
    
Va passer son doigt sous l'eau et le suçote quelques secondes pour bien faire cicatriser la plaie. Lui donne un regard tendre et affectueux, lui souriant, c'était bien la première fois qu'on s'occupait de lui.   

 - ça m'arrive vraiment souvent, mais je m'en rend compte de moins en moins, mes mains sont toutes abîmés, mais j'aime mon métier. Enfin c'est plus une passion qu'autre chose, je suis tombé dans les roses depuis ma plus tendre enfance, je n'ai qu'elle dans la vie.
    
Bien sûre, il avait Yuki et son grand père, mais il passait toujours plus de temps au milieu des roses et des fleurs qu'avec les humains et il ne savait pas toujours comment se comporter avec eux. Il avait toujours ce problème avec les gens, il avait peur de se mettre en colère, et d'envoyer quelqu'un d'autre dans le coma.
    
Attrape de quoi mettre le couvert, et sans vraiment demander va installer la table sur la terrasse, la nuit était belle et agréable, alors autant en profiter encore. Il revint toujours troubler par le sourire que l'homme lui avait donner. Il salivait en voyant le désert pour un gourmand comme lui, c'était l'apothéose d'un repas.   
  
- Mmmh, ça donne tellement envie, la douceur des fraises avec l'acidité de l'orange, un mariage parfait et pourtant complètement improbable.
    
Ferme les yeux, s'approche de lui à l'odeur et pique un fruit, le faisant glisser entre ses lèvres. Est-ce l'odeur du sucre ou de musc, mais il poussait de petit gémissement de contentement.   
  
- Ca ne me dérange pas, il faut bien que certaine personne puis profiter pleinement des plaisirs de la table. Mais je mange à ma faim, mais je dois avouer que question kilos, j'ai jamais de problème.
    
Il entraîna l'homme pour s'asseoir sur la terrasse, il avait un sublime sourire aux lèvres. Il apporta à table tout ce qu'il fallait, boissons, nourritures, tout pour passer un bon repas, et puis ce petit vent permettrait de ne pas s'endormir.
    
Il l'entendit grogner, regarda s'il ne l'avait pas brûlé en le servant, non, il avait bien fait attention et rien ne lui était tombé dessus. Il le regarda ou plutôt ses yeux, il avait compris que ces pupilles variaient avec les émotions, et là la couleur, était tellement froide.   
  
- Je ne pourrais le dire, j'y ai cru, mais la personne que je croyais aimer, m'a tout simplement abandonné, du jour au lendemain
   
Se met face à lui, les fesses sur le bord de la table. Pose sa main sur la tête et caresse les cheveux. Il trouvait cela bien triste.   
  
- Vous êtes pourtant quelqu'un d'incroyablement séduisant et de très agréable compagnie, j'aimerais vous consoler, mais je ne sais pas faire ce genre de chose. Juste passer un peu de temps avec vous ce soir, pour que vous n'y pensiez pas trop et vous ne m'ennuyer nullement, vous aviez besoin d'en parler c'est tout.
   
 Le voit partir, baisse la tête et s'approche du bord de la terrasse. Regarde la lune qui le narguait, elle qui avait été sa confidente, avait une nuit pris la seule personne qui avait réussi à voler son coeur. Il pouvait comprendre son patron, et aussi le fait qu'il ne veuille pas parler de ça. Surtout pas avec un inconnu.
    
Pousse un soupire à ventre l'âme en se versant un verre de vin, contemplant les étoiles tristement, il l'entend au loin. Pourquoi fallait-il qu'il repense à lui maintenant ? Il sentait le vague à l'âme le prendre aux tripes. Il ne devait pas le montrer, à personne.   

 - C'est l'appartement 7 monsieur, je sais qu'il est en rez de chaussée avec un petit jardin agréable, mais où je ne saurais vous le dire.   

_________________
Revenir en haut
Mr Chiba
Directeurs

Hors ligne

Inscrit le: 01 Juil 2009
Messages: 15
Localisation: huhu a toi de voir
Bélier (21mar-19avr) 馬 Cheval
Savez-vous que ce forum est Yaoi/Yuri/Hentai?: OUI
Avez-vous plus de 16 ans?: OUI

MessagePosté le: Mar 1 Déc - 11:55 (2009)    Sujet du message: La soirée parfaite, glace , dessin animée , canard Répondre en citant

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:Wingdings; panose-1:5 0 0 0 0 0 0 0 0 0; mso-font-charset:2; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:0 268435456 0 0 -2147483648 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-font-family:"Times New Roman";} @page Section1 {size:595.3pt 841.9pt; margin:70.85pt 70.85pt 70.85pt 70.85pt; mso-header-margin:35.4pt; mso-footer-margin:35.4pt; mso-paper-source:0;} div.Section1 {page:Section1;} /* List Definitions */ @list l0 {mso-list-id:657028873; mso-list-type:hybrid; mso-list-template-ids:-36263536 82982800 67895299 67895301 67895297 67895299 67895301 67895297 67895299 67895301;} @list l0:level1 {mso-level-start-at:0; mso-level-number-format:bullet; mso-level-text:-; mso-level-tab-stop:36.0pt; mso-level-number-position:left; text-indent:-18.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-font-family:"Times New Roman";} ol {margin-bottom:0cm;} ul {margin-bottom:0cm;} -->
Il le regarde mettre un fruit dans ça bouche rosée et cela lui donne envie de le partager avec lui. Il ne dit rien fessant silence et continue son repas. 
 
  
 
La table est mise. Il prend l’assiette de son invité et le sert généreusement, mettant de la sauce sur les pommes de terres et la viandes , qui sens terriblement bon. 
 
Et il fini par une larme de vin blanc pour accompagné se délicieux repas .  
 
  
 
-         bonne appétit très cher ^^ j’espère que vous allez vous régaler car j’ai y mit tout mon cœur dans cette préparation  ^^  
 
  
 
  
 
Il découpe la viande avec habilité et se sert a son tour prenant une énorme assiette uu’ il avait toujours énormément manger, de toute manière cela était nécessaire vu son gabarie imposant qu’il. Il s’assoie et met la serviette sur ses jambes  entament son repas avec délice  
 
  
 
-         mh que demandé de plus à la vie ? hein  
 
  
 
C’est yeux parte dans une couleur mauve mais beaucoup plus rosée, un peu comme la couleur du vin. Il pose ses coudes sur la table dégustant sa création avec plaisir sans fin 
 
  
 
-je vois plus ou moins où c’est, au pire vous dormirez sur le canapé … il entend toqué à la porte, il ne fait aucun bruit peut être que cette personne aller partir. La personne insiste plusieurs fois et il menace du regard Ayamé de faire un seul bruit.  
 
  
 
Les coups arrête de raisonner et son portable se met à sonné il soupire et l’éteint 
 
  
 
-je suis vraiment pas d’humeur se soir … il m’agace a la fin …  
 
  
 
Il na pas envies d’entendre parlé de mort, d’enfant réagissant mal au traitement, aux cobayes qui ont découvert le secret , des cobayes acheté , de noble déçut … c’était le soir , sensé être de repos mais apparemment, ici c’était du non stop  
 
  
 
-         si cette personne à le malheur de rentrée je l’éventre comme un porc 
 
  
 
Ainsi on aurait pu croire que les mots était dit par la colère et l’ennuie mais ses pupilles bleus presque transparente, comme ceux des morts, donné a cette menace une connotation inquiétante. 
 
  
 
Par miracle la personne s’en va et Chiba fini son repas en silence, la contrariété pouvais se marqué son visage qui était si doux il na pas quelque minutes. Son bipeur se met a sonné et il se lève en colère allume son portable et appel Mels se défoulant presque sur lui et fini par raccrocher se laisse tomber sur la chaise 
 
  
 
-ils m’épuise tous uu’  
 
  
 
Le regarde, le ga du encore le prendre pour un fou, maintenant il était pas a ça près mais bon …  
 
  
 
-vous devriez pensez que je m’énerve vite et pour peu de chose ’’ ça serait normal. Il suffit de quelque appel et un message sur bipeur pour m’énerver … 
 
Et vous auriez raison, un rien m’agace uu’ surtout a l’heure du repos. 
 
  
 
Voie qu’il a fini son repas et débarrasse les assiettes les mettent dans l’évier et revint avec le dessert et une cascade de fruits 
 
  
 
-servez vous n_n  
 
  
 
Se dit que c’est sûrement la dernière fois qu’il le voie lui  
 
  
 
-         uu’ Vous savez ce qu’il y a ce soir à la tele ? j’ai pas envies de dormir de suite uu’ je dois l’avouer  
 
  
 
Essaye de reprendre un brin de discussion avec lui 
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sakuya Ayame
Personnel du camp

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2009
Messages: 15
Savez-vous que ce forum est Yaoi/Yuri/Hentai?: OUI
Avez-vous plus de 16 ans?: OUI
Employé votre fonction: Jardinier

MessagePosté le: Mer 2 Déc - 11:41 (2009)    Sujet du message: La soirée parfaite, glace , dessin animée , canard Répondre en citant

Le regarde le servir, reprend sa place à table, il était encore légèrement dans les nuages, il n'aurait pas dû repenser à lui, pas de soir, pas devant quelqu'un, il ne devait pas montrer qu'il avait une faiblesse, si seulement il en avait qu'une mais non, il y en avait une autre, qui le rendez encore plus faible.   
   
En voyant la quantité de nourriture qu'il mis dans son assiette, il se demanda si il allait arriver à tout manger, mais l'odeur succulente qui montait jusqu'à ses narines, lui disait que oui, même si il serait malade derrière, il ferait honneur au repas. Il était captivé par le liquide blanc qui glissait dans le verre, comme l'eau d'une cascade qui entourait des corps. Sourit, lui et son imagination débordante.   
   
- A vous aussi monsieur, mais je suis sûre d'une chose, c'est que je vais me régaler de ce succulent repas, qui me donne rien qu'à l'odeur, l'envie de le déguster, car il doit être incroyable. Ne dit-on pas que la cuisine fait avec le coeur est la meilleure ? A première vue, c'est le cas.
   
Il coupa la viande, elle était si tendre, comme du beurre, mon dieu qu'il allait se régaler avec. Sourit quand il vit l'assiette qu'il prenait, Mr Chiba, lui avait pourtant que c'était un gros mangeur, mais ne pensait pas à ce point. Voilà quelque chose qui faisait plaisir à voir, au milieu de tous ses gens qui ont le culte de la beauté comme bible et qui ne mange presque rien.   
   
- Franchement, rien, je dois l'avouer, un bon repas, une soirée agréable, et une charmante compagnie, il ne faut rien de plus.... enfin à mon avis
   
Les yeux, si il continuait à changer, il serait carrément hypnotisé, les changements de couleur était un véritable spectacle, pour quiconque les regarderais. Il mangeait lentement, il voulait vraiment savourer ce moment, ce repas qu'il trouvait plus que délicieux quand il sentit une explosion de saveurs contre ses papilles, qui lui tirèrent un gémissement et un sourire béa.   
  
- MMMH wahou, j'ai jamais rien manger d'aussi bon, c'est presque dommage de cacher un tel don.
    
Lève légèrement la tête pour le regarder. Il sentit un peu de sauce glisser sur son menton, attrape la serviette et s'essuie.   

 - Je vous l'ai dit, avec un plan, je devrais m'en sortir, j'ai juste pas l'habitude. J'ai jamais vécu dans un endroit aussi grand.... Pourquoi pas, mais je ne voudrais vous dérangez encore plus.
    
Tourne la tête en entendant des coups contre la porte, rentre ses épaules et sa tête, il ne voulait pas qu'on les dérange, il voulait apprendre à le connaître, et puis il ne voulait non plus le mettre en colère. Il sentit un vent froid, lui caresser l'échine fasse au regard menaçant de son patron. Fait un micro-sourire lui montrer qu'il avait compris.   
    
Soupire légèrement quand il plus aucun bruit ne se fit entendre, enfin à part la sonnerie du téléphone de son patron. Se rend compte qu'il a déjà pas mal gâcher la soirée de l'homme et que c'était surement aussi sa faute si il était comme ça, en ce moment. Rit un peu, quand il l'entend, il avait l'impression de ce voir quand il entendit en colère. Au moins il n'était pas le seul à dire de tel chose.    
   
Mais quand il vit que les yeux avaient encore changé de couleur, il ne su plus si c'était de la colère, ou si il était vraiment comme ça. En même temps, c'était compréhensible, chaque personne avait le droit d'avoir un peu de repos en dehors du travail.   
   
Il termina le repas dans un silence de mort, il avait l'impression de manger seul, l'homme face à lui était comme absent, c'était dommage, il appréciait vraiment de discuter avec lui, même si c'était une conversation banale. Entend le bip, sait d'avance que l'homme va s'énerver de nouveau. Grimace quand il entendit la voix s'élever au téléphone, son interlocuteur devait en prendre vraiment plein les dents.    
   
Lui sourit quand il s'assoit, il comprenait pourquoi son grand-père ou Yuki, le prenait pour un dingue quand il entrait dans ses colères. Si il était comme l'homme c'était normal.   
  
- C'est normal que vous réagissiez, ainsi, vous avez la pression de la journée et quand vous semblez enfin tranquille, quelqu'un en remet une couche. Et on peut dire que ce soir, ce fut quelque chose à commencé par ma venue chez vous, même si je ne l'ai pas fait exprès. Tout le monde s'énerverait et pour beaucoup moins que ça Monsieur.
    
Lui il emmagasinait, et c'était pas bon, parfois, il aimerait pouvoir lâcher la pression comme son patron et se mettre en colère, mais il il arrivait pas et quand il explosait, ça faisait beaucoup de dégâts.   
   
L'aide à débarrasser en ramenant les plats à la cuisine. Déglutit en voyant le dessert, ils allaient se régaler, l'homme avait fait de cette fin de repas, quelque chose d'encore mieux que le reste.   

 - Oh mais je ne vais pas me gêner, vous êtes tellement doué en cuisine, que je pourrais manger à m'en rendre malade.
   
Rit légèrement à ce qu'il vient de dire. Serre deux belles parts de dessert et en donne une à l'homme en souriant. Ce qui se passerait à l'avenir, il en savait rien, il profitait juste de l'instant présent.   
  
- Je n'en sais rien du tout, mais si il y a un bon film d'horreur, je suis sûre que vous pourriez tenir une bonne partie de la nuit, à moins qu'il y ait des dessins animés, ça aide à faire passer le temps, c'est pas prise de tête et en plus pas besoin de tout suivre pour comprendre c'est l'avantage
   
Tient son assiette à une main et l'entraîne dans le salon, il avait surement ce faire jeté, mais c'était pas grave. Il s'assit dans le canapé, et attrapa la télécommande, zapant d'une chaine à l'autre, tout en grignotant son dessert.  
   
- Alors voyons voir, ce qu'il y a.... ça c'est nul... pas top, trop prise de tête.... à ça c'est bien ? Ça vous tente ?
   
C'était arrêté sur, apparemment, une rediffusion complète des Freddy, ainsi l'homme pourrait dormir que dans de nombreuses heures.   

_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:28 (2017)    Sujet du message: La soirée parfaite, glace , dessin animée , canard

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    New Eden ! Index du Forum -> Partie Nord de l'ile -> Aile ouest du chateau -> Appartements directoraux et du personnel Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Pluminator imaginé et réalisé par Maëlstrom