New Eden ! Index du Forum
New Eden !
Un jour vous vous reveille sur une ile sans vous souvenir de votre arrivee.. Ou alors vous etes riche et decidez de vous y rendre.. Forum de RPG yaoi/yuri/hentai
 
New Eden ! Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

Mais où suis-je ?
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    New Eden ! Index du Forum -> Partie Sud -> Batiments de detente -> Salle de repos
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Aaron Stones
Cobayes

Hors ligne

Inscrit le: 29 Mar 2010
Messages: 12
Sagittaire (22nov-21déc)
Savez-vous que ce forum est Yaoi/Yuri/Hentai?: OUI
Avez-vous plus de 16 ans?: OUI
Employé votre fonction: Cobaye

MessagePosté le: Mar 6 Sep - 22:16 (2011)    Sujet du message: Mais où suis-je ? Répondre en citant

Mais où était-il, il ne le savait pas. Il se souvenait parfaitement que la veille, il s'était couché tranquillement, avec juste la petite excitation de rejoindre enfin le camps d'entraînement que lui avait trouvé ses parents. Puis plus rien. Au matin, enfin il espérait que c'était seulement le lendemain, il s'était retrouvé sur un quai, au milieu de nulle part avec seulement un sac marin poser à côté de lui. 


Sa tête lui fait mal, elle lui semble si lourde en ce moment même, comme si il avait bu, enfin c'est ce que certains de ses amis lui avaient décrit quand ils avaient essayé de faire des mélanges d'alcool pendant une fête. Regardant autour de lui, ne voit rien qui pourrait lui indiquer où il se trouve. Trouve le lieu vraiment étrange.


Cale bien le sac sur son dos et avance le long du quai et voit le chemin se séparer. Celui de droite qui semble mener à une grande demeure est totalement barré, hausse les épaules, peut être que les propriétaire des lieux craignent les voleurs, pourtant se demande qui pourrait bien venir voler dans un endroit pareil. Il ne lui reste donc plus qu'à prendre l'autre chemin qui semble longer la plage. Après quelques minutes de marche, aperçoit au loin un campement, pour lui pas de doute, il s'agit d'un centre de loisir ou de vacances. Presse le pas afin de pouvoir afin des réponses à ses questions.


Entre dans le campement à la recherche de quelqu'un pour le renseigner, mais il ne semblait y avoir personne. Trouve étrange qu''il n'y est pas plus de bruit dans ce camping. Slalome entre les tentes et aperçoit plusieurs bâtiments. Se dirige vers le premier et découvre en poussant la porte, qu'il doit s'agir du lieu qui reçoit les locataires temporaires les jours des pluies. Pose son sac et fait le tour de la pièce, espérant trouver quelques réponses à ses questions.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 6 Sep - 22:16 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Aylin De Luciano
Nobles

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juil 2011
Messages: 69
Localisation: Devant mon pc...
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 羊 Chèvre
Savez-vous que ce forum est Yaoi/Yuri/Hentai?: OUI
Avez-vous plus de 16 ans?: OUI
Employé votre fonction: Noble richissime..

MessagePosté le: Mar 6 Sep - 22:44 (2011)    Sujet du message: Mais où suis-je ? Répondre en citant

Ce matin la, comme tout les matins, il avait ete reveille par ce satane chat offert par un des nobles du chateau en guise de bienvenu. Comme si ca pouvait l'interesser. Il avait essayer de le laisser plusieurs fois loin de ses appartements, mais il revenait toujours.. Il soupira en se levant et l'enferma dans la cuisine attenante a sa chambre. Mais il finit par le laisser ressortir en l'entendant miauler a la mort. Il fut suivit par la boule de poil blanche jusqu'a la salle de bain. Le chaton ressortit rapidement de la douche lorsque Aylin alluma l'eau. Il etait plus detempre qu'une serpillere et regarda l'homme d'un oeil furieux lorsque celui ci sortit enfin de la douche. Il se baissa pour essuyer l'animal et s'habilla. Son petit dejeuner fut rapidement prit et il sortit de ses appartements. Il avait egalement sortit le chat, ne le laissant plus seul depuis qu'il avait detruit un vase et une lampe. Il finit de mettre ses gants et marcha le long du couloir en tapant sa cravache a coups reguliers sur sa botte. Il reussit a "semer" l'animal au niveau des cuisines et sortit enfin du chateau. Il s'ennuyait beaucoup ici, saluant toujours les personnes qu'il croisait avec tellement peu de conviction que aucunes ne s'attardaient pour discuter. Il se passa une main dans les cheveux et sortit enfin sur le petit chemin jusqu'au croisement. Il avait prit l'habitude depuis son arrivee d'aller faire un tour dans le camp des cobayes avant de se rendre au pied de la cascade ou c'etait toujours calme et apaisant. 
Donc, il marcha tranquillement, perdu dans ses pensees et les coups de cravaches reguliers se faisant toujours entendre contre sa botte. Son autre main inactive etait dans sa poche. Il regardait a peine ou il allait, commencant a connaitre le chemin par coeur. Arrive au camp, il se rendit directement a la salle de repos. Il entra et se servit un cafe en arrivant avant de s'installer dans un fauteuil. Il y avait peu de monde. Un garcon allonge sur le canape devant la tele encore allumee alors qu'il dormait et un autre qui faisait le tour de la salle. Il ne l'avait jamais vu, donc soit il venait d'arriver soit il s'etait bien caché. Il l'observa sans un mot et buvant son cafe a petite gorgees. 

_________________
Met toi a genoux, et prie pour ne pas succomber a la souffrance et au plaisir que je vais t'infliger.

*********

Ta liberté m'appartient, ta vie est mienne, alors accepte juste ton destin.
Revenir en haut
Aaron Stones
Cobayes

Hors ligne

Inscrit le: 29 Mar 2010
Messages: 12
Sagittaire (22nov-21déc)
Savez-vous que ce forum est Yaoi/Yuri/Hentai?: OUI
Avez-vous plus de 16 ans?: OUI
Employé votre fonction: Cobaye

MessagePosté le: Mar 6 Sep - 23:00 (2011)    Sujet du message: Mais où suis-je ? Répondre en citant

A bien vu en tournant le jeune homme qui dormait, mais n'est pas du genre à sortir quelqu'un d'une sieste juste pour quelques questions, il trouvera bien quelqu'un un peu plus tard. Le tourne de la pièce fut fait rapidement, il trouva dans la pièce quelques livres, jeux, une télé, mais cela l'étonne qu'il n'y est pas plus d'objet et surtout plus de monde. Bien sûre, il fait chaud et beau, mais n'a vu personne sur la plage et il n'y a personne ici non plus. 


Perdu dans ses pensées, ne remarque pas le nouvel arrivant dans les lieux. Regarde les murs à la recherche d'un plan des lieux ou d'horaire pour un quelqu'un accueil ou point de secours, mais là non plus rien. Soupire, décidément, plus le temps passe et plus il se rend compte que quelque chose ne tourne pas rond dans cet endroit.


Pose son sac sur un des chaise et le vide afin de trouver son téléphone portable, mais rien, cela lui parait encore plus bizarre, jamais sa mère ne l'aurait laissé partir sans un moyen de communication, connaît bien la nature anxieuse de ses parents pour quoi que ce soit quand ça le concerne lui ou l'un de ses jumeaux.  Pousse un long soupire, puis replace toutes ses affaires dans son sac, remarquant au passage qu'il avait pu de chose de vraiment personnel, si ce n'est une photo, le livres qu'il est en train de lire, et des vêtements. Rien à voir avec le paquetage qu'il avait préparé. 


Doit rapidement trouver quelqu'un, qu'on lui dise ce qu'il se passe et pourquoi il est dans un camp de vacances, plutôt qu'au camp militaire qui doit l'attendre. Pose et mets son sac dans un coin, le laissant là, le temps qu'il sache où il doit aller. Pose également son blouson qui commence a lui donner vraiment chaud.
Revenir en haut
Aylin De Luciano
Nobles

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juil 2011
Messages: 69
Localisation: Devant mon pc...
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 羊 Chèvre
Savez-vous que ce forum est Yaoi/Yuri/Hentai?: OUI
Avez-vous plus de 16 ans?: OUI
Employé votre fonction: Noble richissime..

MessagePosté le: Mar 6 Sep - 23:22 (2011)    Sujet du message: Mais où suis-je ? Répondre en citant

Il finit son cafe en le regardant faire le tour de la piece et chercher quelquechose sur les murs. Puis le voit vider son sac, le ranger et le poser dans un coin. Il se leva finalement et eteignit la tele qui ne servait pas a grand chose. Il placa sa cravache a sa ceinture et se servit un second cafe. 

 
-A voir ton air perdu, je dirais que tu es tout juste debarque. 

 
Leve un regard froid et denue de tout sentiments sur le jeune homme. 

 
-Je ne suis pas cense etre celui qui t'explique ou tu es, mais sache juste que tu ne pourra pas t'enfuir d'ici. 

 
Il s'appuya contre le meuble ou se trouvait la cafetiere, la tasse dans une main et l'autre dans sa poche. Il but une gorgee toujours sans le quitter des yeux. A premiere vue, le garcon semblait assez calme. Mais bon, il avait apprit a ne pas se fier aux apparences. 

 
-Je me presente, Aylin De Luciano. Je suis un des nobles du chateau que tu as surement apercu sur le chemin. Et tu es? 

 
Boit encore un peu de cafe et finalement repose la tasse seulement a moitie vide. Dans un geste automatique et sans vraiment s'en rendre compte, surement du a l'habitude du geste, il tapota le bout de ses doigts contre la cravache qui pendait maintenant a sa taille. Il esperait que la rencontre de ce garcon tromperait son ennui et lui changerais les idees. Il fallait bien admettre que ses "jouets" restes au manoir a paris lui manquait un peu. Surtout qu'il n'avait pas completement finit de dresser l'un d'eux. Il n'avait pas pu les amener pour se divertir ici, alors il devait bien s'en trouver d'autres sur place. Il esquissa un tres leger sourire en coin a peine visible a la pensee de se trouver un nouveau "jouet". Mais son regard resta aussi froid que de la glace ne laissant passer aucunes emotions, et ne laissant pas transparaitres ses pensees. 

_________________
Met toi a genoux, et prie pour ne pas succomber a la souffrance et au plaisir que je vais t'infliger.

*********

Ta liberté m'appartient, ta vie est mienne, alors accepte juste ton destin.
Revenir en haut
Aaron Stones
Cobayes

Hors ligne

Inscrit le: 29 Mar 2010
Messages: 12
Sagittaire (22nov-21déc)
Savez-vous que ce forum est Yaoi/Yuri/Hentai?: OUI
Avez-vous plus de 16 ans?: OUI
Employé votre fonction: Cobaye

MessagePosté le: Jeu 8 Sep - 20:10 (2011)    Sujet du message: Mais où suis-je ? Répondre en citant

Sursaute quand il entend le bruit de fond se stopper, se tourne afin de voir qui est celui qui a mis fin au son de la télévision et se trouve nez à nez avec un homme qui lui semble plus vieux que lui, Le regarde afin de savoir si il est quelqu'un du camping ou un vacancier, le détail et peux jurer qu'il ne travaille pas ici.


  • Bonjour Monsieur



S'approche de lui, légèrement surprit par la question, ne vois pas pourquoi l'homme semble si content de voir un nouveau dans le camp. Reste malgré tout poli.


  • Effectivement, je suis arrivé, il y a peu de temps ici. Mais pour l'instant, je n'ai pas vu grand monde.



Frisonne sous le regard glacial de l'homme, qu'est-ce qu'il lui prend de le regarder comme ça, il n'a pourtant rien fait de mal, enfin ne le pense pas, à moins que cette endroit ne soit pas autorisé. Mais ce n'est pas seulement le regard qui le fait trembler, c'est également le ton de la voix de l'homme qui semble acérée comme des lames de rasoir.


  • Comment ça vous n'êtes pas sensé me dire où je suis, je ne comprends pas, ce n'est pas un camping, ou un camp de vacances.



Fait un pas en arrière quand il entend qu'il ne peut pas repartir ici, il le doit pourtant, il est attendu dans le camp militaire que ses parents lui ont trouvé afin de commencer son entraînement. Baisse la tête, gêné par le regard insistant de l'homme, ce n'est pas dans ses habitudes d'être dans ce genre de situation.


Tente de réfléchir à tout ce qu'il se passe, au fait qu'il ne peut partir d'ici, qu'il n'est pas son téléphone portable. Commence à se poser de sérieuse question. Prend une profonde inspiration tout en fermant les yeux. Ce n'est qu'en entendant de nouveau le son de la voix qu'il ouvrit de nouveau ses paupières,


  • Enchanté de vous rencontrez monsieur



Avance de nouveau et lui tend lentement la main, pas sur que l'homme qui se présente comme un noble et qui surtout habite dans un luxueux château l'accepte.


  • Je m'appelle Aaron Stones monsieur, pardon de ne pas vous avoir donné mon nom plutôt. Puis-je vous demander où je me trouve exactement ?



Regarde de nouveau l'homme et descend son regard vers la main. Prend légèrement peur quand il remarque que ce dernier tape ses doigts contre une sorte de cravache comme celle que l'on se serre pour les chevaux. Cet homme ne lui inspire pas du tout confiance, ressent une chaire de poule remonter le long de son échine. Espère vivement que quelqu'un va débarquer pour mettre fin à se mal aise que l'homme lui procure. Ce n'est définitivement pas la personne avec qui il doit avoir une conversation et en apprendre plus sur l'endroit. N'aurait pas dû lui poser la question, aurait dû juste lui demander où se trouve l'accueil.


Tente de ne pas montrer qu'il est effrayé, si seulement ses frères étaient là, ça aurait été plus facile, de faire fasse à cet homme froid dont son regard lui glace le sang.
Revenir en haut
Aylin De Luciano
Nobles

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juil 2011
Messages: 69
Localisation: Devant mon pc...
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 羊 Chèvre
Savez-vous que ce forum est Yaoi/Yuri/Hentai?: OUI
Avez-vous plus de 16 ans?: OUI
Employé votre fonction: Noble richissime..

MessagePosté le: Jeu 8 Sep - 20:43 (2011)    Sujet du message: Mais où suis-je ? Répondre en citant

-Normal, a cette heure certains dorment encore et d'autres profitent que l'entrainement ne soit pas encore commence pour se trouver un coin d'intimite. 

 
Il eut un sourire en coin assez froid et legerement amuse. 

 
-Un camp de vacances? Pas pour toi, ca c'est sur. 

 
Il ne bougea pas, toujours appuye au meuble et le fixant du regard. Il s'amusa de le voir faire un pas en arriere en baissant la tete. Il n'etait pas vraiment habitue a ce qu'on ne lui tienne pas tete, mais ce garcon lui semblait interessant. Il lui attrapa la main de la sienne et le tira vers lui, lui prenant le menton de l'autre et le regarda dans les yeux. 

 
-Aaron.. Un prenom aussi charmant que ce visage. 

 
Il esquissa un nouveau sourire, mais tout aussi denue de sentiments. Il fit glisser son pouce sur la machoire du jeune homme avant de lui lacher le menton, mais gardant toujours fermement sa main dans la sienne. 

 
-Sur une ile. 

 
Il avait vu le regard un peu effraye du jeune homme lorsque celui ci avait remarque sa cravache. Pour l'instant l'objet pendait toujours a sa ceinture et il ne s'en preoccupait pas. Il semblait etre un garcon un peu craintif par rapport a ceux qu'il avait connu, qui essayaient toujours de lui prendre sa cravache ou lui tenait tete avec force. Il avait hate de voir comment cela se finirait et en meme temps ne voulait pas que ca se finisse, car ca voudrait dire qu'il s'ennui de nouveau. 

_________________
Met toi a genoux, et prie pour ne pas succomber a la souffrance et au plaisir que je vais t'infliger.

*********

Ta liberté m'appartient, ta vie est mienne, alors accepte juste ton destin.
Revenir en haut
Aaron Stones
Cobayes

Hors ligne

Inscrit le: 29 Mar 2010
Messages: 12
Sagittaire (22nov-21déc)
Savez-vous que ce forum est Yaoi/Yuri/Hentai?: OUI
Avez-vous plus de 16 ans?: OUI
Employé votre fonction: Cobaye

MessagePosté le: Jeu 8 Sep - 21:11 (2011)    Sujet du message: Mais où suis-je ? Répondre en citant

Fronce légèrement les sourcils, quand il entendit deux mots, entraînement ce qui signifiait qu'il est peut être au bon endroit et que par conséquence ses parents savaient très bien où ils l'envoyaient d'où l'absence de portable, mais aussi et surtout, intimité. Pourquoi, si il s'agit d'un camp militaire certains ont besoin de coin tranquille, non pas tranquille, intime, ce qui voulait dire que dans ces endroit là, ils n'y vont pas seul. Préfère malgré tout ne pas relever le détail, ne voulant pas entrer dans le jeu de l'homme si s'en est un.


Aperçoit le sourire et peut quasiment dire, que ça n'annonce rien de bon. Il avait déjà vu une fois ce genre de sourire et il en avait résulter une fuite de l'un de ses jumeaux afin de faire un stage de chute libre ou plutôt pour apprendre à voler comme il l'avait annoncé fièrement à leurs parents. Un sourire pareil est toujours à prendre avec des pincettes. Se doit donc de rester sur ses gardes pour que rien ne lui arrive.


  • Alors qu'est-ce si ce n'est pas un camp de vacances monsieur ? Enfin si vous pouvez me le dire ?



A besoin d'une confirmation, c'est peut être inutile avec les quelques mots qu'il a pu comprendre, mais malgré tout, ce doit de le faire, il ne voulait aucun doute afin de savoir comment se comporter par la suite. En pleine réflexion, sent la main puissante de l'homme attraper la sienne, mais c'est de se sentir happer vers l'avant qui lui fit lever les yeux pour regarder l'homme vraiment mal à l'aise.


  • Merci monsieur, ce n'est qu'un nom banal pour un visage banal.



Sait qu'il plait que son physique pourtant banal a déjà attiré quelques hommes. A souvent entendu qu'il était gentil ou agréable, mais pas qu'il puisse charmant. Plus le temps passe en compagnie de l'homme et plus il a envie de fuir. Sentiment qui ne fit que grandir quand il sentit le doigt de l'homme glisser sur son visage. Tente de s'éloigner, mais la main le tient fermement.


A envie de sourire, voir même de rire en entendant la réponse à sa question. Évidement question con, réponse con, pourtant à bien y penser il n'a vu qu'un côté de l'île. Prend une légère inspiration et murmure.


  • Merci monsieur, je comprends mieux pourquoi vous avez dit qu'il est difficile de partir d'ici.



Se rend compte que bien qu'il soit courageux, face à cet homme et seul, il ne fait pas le poids. Qu'est-ce que cet homme attend de lui, est une véritable question. Il avait pourtant appris à tenir tête à certains de ses coéquipiers, mais là, il est face à un homme et surtout, il n'a pas le soutient de ses frères s'il se passe quelque chose, Déglutit, se pinçant légèrement la lèvre supérieur pour se détendre sous le regard que cet homme n'a cessé de poser sur lui, depuis qu'ils ont entamé la conversation.
  • Pouvez vous me dire, où je dois aller pour trouver un responsable, je ne voudrais pas vous dérangez plus longtemps dans vos vacances 



Tente par tous les moyens de pouvoir quitter les lieux, de s'éloigner de cet homme et surtout de cette sensation désagréable qu'il ne va rien lui arriver de bon si il reste ici, dans cette pièce avec lui. N'a jamais aimé les confrontations, il n'est pas comme ça, et même si il n'aime pas pour autant fuir devant l'adversité. Sait que parfois la fuite est plus raisonnable qu'autre chose.
Revenir en haut
Aylin De Luciano
Nobles

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juil 2011
Messages: 69
Localisation: Devant mon pc...
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 羊 Chèvre
Savez-vous que ce forum est Yaoi/Yuri/Hentai?: OUI
Avez-vous plus de 16 ans?: OUI
Employé votre fonction: Noble richissime..

MessagePosté le: Jeu 8 Sep - 21:36 (2011)    Sujet du message: Mais où suis-je ? Répondre en citant


-Tu es la pour un entrainement intensif. Ne me demande pas a quoi, j'en sais rien. Tu te fera rapidement a cet endroit. Tout du moins je l'espere pour toi.. 
 

 
 
Il ressentit le malaise du jeune homme lorsqu'il l'avait rapproche de lui, puis lorsqu'il passa son pouce sur sa machoire. Il rapprocha un peu son visage de celui de Aaron et murmura. 
 

 
 
-Aurais tu peur de moi? 
 

 
 
Tout ceux qu'il avait deja prit pour "jouet" lui avaient dit non en redressant la tete avec un air un peu rebel. Mais venant de ce garcon, il s'attendait a toutes reponses. Il vint effleurer sa joue du bout des doigts toujours sans le quitter des yeux. 
 

 
 
-Il n'est pas difficile de partir d'ici a cause du fait que ce soit une ile, mais parce que c'est extremement bien surveille. 
 

 
 
Le voit se pincer la levre en signe de tension et en fut amuse, mais ne le laissa pas paraitre. 
 

 
 
-Je ne suis pas en vacances. L'accueil est dans le batiment plus loin derriere les tentes. Il te donneront ton numero de tente la bas. 
 

 
 
Il n'avait aucunement l'intention de le laisser filer et il resserra un peu sa prise sur sa main. Il detourna quelques secondes les yeux en entendant le garcon sur le canape se reveiller et s'etirer, puis reporta son regard sur Aaron. Le jeune homme dormait toujours la, donc il avait deja rencontre Aylin. Il ne viendrait donc surement pas les ennuyer. 
 

_________________
Met toi a genoux, et prie pour ne pas succomber a la souffrance et au plaisir que je vais t'infliger.

*********

Ta liberté m'appartient, ta vie est mienne, alors accepte juste ton destin.
Revenir en haut
Aaron Stones
Cobayes

Hors ligne

Inscrit le: 29 Mar 2010
Messages: 12
Sagittaire (22nov-21déc)
Savez-vous que ce forum est Yaoi/Yuri/Hentai?: OUI
Avez-vous plus de 16 ans?: OUI
Employé votre fonction: Cobaye

MessagePosté le: Mar 13 Sep - 20:03 (2011)    Sujet du message: Mais où suis-je ? Répondre en citant

A-t-il bien compris ce que l'homme vient de lui dire, il a parlé d'un entraînement intensif. Le regarde, ne comprends pas pourquoi ses parents l'auraient envoyé dans un endroit où il n'y aucun apparemment aucun moyen de partir ou de téléphoner. Surtout que sa mère était vraiment pas chaude pour le laisser devenir militaire, Toutes ses informations le perturbe beaucoup plus que la présence de l'homme près de lui, Afin peut être pas en le voyant se rapprocher encore plus de lui si c'est possible. Si l'homme continue à s'avancer de la sorte, bientôt, il pourra sentir l'odeur de son dentifrice.


  • Je dois avouer que oui et tout cela me met vraiment très mal à l'aise.



Ne voit pas pourquoi il ne pourrait pas être franc, après tout, l'homme lui fait peur, autant qu'il le sache même si ça le met dans une position délicate, mais à appris qu'à vouloir être fort, on se fait encore plus mal. Trésaille, déglutit, fait un nouveau pas en arrière, avant de se sentir buter dans quelque chose. Balaye rapidement les lieux du regard cherchant un quelconque moyen de fuite ou de sauvetage.


  • Mais si c'est un camp militaire, pourquoi les gens voudraient-ils partir, après tout nous nous sommes tous engagés à être militaire et à vouloir sauver les gens une fois la formation terminée.



Complètement perdu, pour lui, tout ça et totalement incohérent, il n'est pas dans un camp de formation pour les agents du gouvernement, alors pourquoi autant de sécurité pour surveiller et empêcher de partir de simples soldats. A de plus en plus de tiques nerveux, crispe ses doigts, mord sa lèvre presque à sang et le fait que cela semble amusé l'homme, le stresse encore plus, Lui pourtant si calme, est totalement angoissé face à lui et à ses dires qui sont perturbants.


  • Je... Je.... Je devrais y aller, je pense que l'on doit m'attendre, je ne peux pas me permettre d'arriver en retard le premier jour



C'est peut être ça, sa porte de sortie, le devoir d'aller se présentant à son officier supérieur et de prendre ses quartiers. Au moment, où il pense avoir une ouverture et être sauver grâce au jeune homme sur le canapé, sent les doigts serrer encore plus fort son mains et surtout ce dernier se rendormir comme si tout est normal autour de lui.
Revenir en haut
Aylin De Luciano
Nobles

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juil 2011
Messages: 69
Localisation: Devant mon pc...
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 羊 Chèvre
Savez-vous que ce forum est Yaoi/Yuri/Hentai?: OUI
Avez-vous plus de 16 ans?: OUI
Employé votre fonction: Noble richissime..

MessagePosté le: Mar 13 Sep - 20:33 (2011)    Sujet du message: Mais où suis-je ? Répondre en citant

Il etait tellement peu habitue a ce qu'on lui reponde aussi franchement, qu'il resta silencieux quelques instants. Avant de finalement esquisser un leger sourire et fit glisser sa main deja sur la joue d'Aaron, dans ses cheveux. Il ne le sentais pas avec ses gants, mais se doutait qu'ils devaient etre doux et agreable a toucher. 

 
-Mal a l'aise? Si ce n'est que ca.. 

 
Il etait amuse de le voir de plus en plus mal. Il se rapprocha a nouveau de lui lorsque le jeune homme buta contre le meuble derriere lui et lui bloquant tout moyens de fuite. Aylin se doutait bien que le garcon cherchait a partir rapidement, a son regard. Il haussa un sourcil. Apres le camp de vacances ca devenait un camp militaire? Soit il etait tres naif soit il avait tres mal observe l'exterieur.. 

 
-Ca ne ressemble en rien a un camp militaire ici. Et donc ca n'en est pas un. 

 
En le voyant se mordre la levre a sang, il vint la froler du pouce en le regardant amuse. 

 
-Attention, ne te blesse pas tout de meme. 

 
Il rapprocha son visage pour passer le bout de sa langue sur l'egratignure faite avec ses dents sur sa levre. Puis, redresse la tete pour le fixer a nouveau de son regard froid. 

 
-Tu ne sera pas en retard, puisque tu n'es pas attendu. Tu te presente quand tu veux. 

 
Il ne bougea pas, ayant encore moins l'intention de le laisser partir qu'avant. Il entendit vaguement le garcon sur le canape marmonner dans son sommeil et se retourner.  

_________________
Met toi a genoux, et prie pour ne pas succomber a la souffrance et au plaisir que je vais t'infliger.

*********

Ta liberté m'appartient, ta vie est mienne, alors accepte juste ton destin.
Revenir en haut
Aaron Stones
Cobayes

Hors ligne

Inscrit le: 29 Mar 2010
Messages: 12
Sagittaire (22nov-21déc)
Savez-vous que ce forum est Yaoi/Yuri/Hentai?: OUI
Avez-vous plus de 16 ans?: OUI
Employé votre fonction: Cobaye

MessagePosté le: Mar 13 Sep - 21:54 (2011)    Sujet du message: Mais où suis-je ? Répondre en citant

Le sourire, ce simple geste qui normalement pourrait rassurer une personne lui le fit tressaillir. Il ne sait pas pourquoi mais se doute que ce sourire n'annonce rien de bon pour la suite. Prisonnier, a l'impression de subir les attouchement de l'homme. Après réflexion, c'est ça, il subit ce qui se passe, n'arrive pas à faire un seul geste, tétanisé. Ce n'est plus seulement un mal être qu'il ressent en ce moment, c'est beaucoup plus que ça, ne peut pas mettre de nom dessus, mais ce sentiment grandis de plus en plus.


  • S'il vous plait, lâcher monsieur, je m'enfuirais pas, je vous le promets



A l'impression de se soumettre à cet homme, alors qu'il ne devrait pas, devrait plutôt faire en sorte que quelqu'un vienne pour le sortir d'ici, mais chaque fois qu'il veut dire un seul son, jamais aucun ne sort. Pourtant l'homme n'est pas si impression que ça, il avait vu pire, non c'est un tout chez Aylin, aussi bien sa façon de parler, ses gestes que sa posture qui le terrifie.


  • Qu'est-ce que c'est alors, une prison, je ne comprends pas, il y a des tentes, il y a des entraînement, mais c'est pas militaire, c'est quoi ?



Sa voix tremble, monte légèrement dans les aiguës. Cette fois plus de doute, panique, a dû mal à contrôler sa peur qui semble peut être irrationnel, mais qui malgré tout reste bien présente en lui. A l'impression de suffoquer pourtant bien que son coeur bat rapidement, ne sent pas qu'il perd son souffle. Enfin pour l'instant, car au moment où le pouce puis la langue passe sur sa morsure, perd tout contrôle et doit se tenir à la table pour ne pas tomber tant son souffle se bloque dans sa poitrine, sous la surprise, mais surtout l'effroi qu'il ressent face à cet homme qui abuse de sa position.


  •  ….



Détourne les yeux, ne peux répondre que ce n'est rien qu'une écorchure, mais ouvre la bouche, sans que la phrase ne sorte. Son imagination lui joue des tours à la sensation que la peau touchée est en train de le brûler. L'entend, comprends que personne ne viendra voir où il est puisque personne ne l'attend vraiment ici. Sent son coeur repartir quand il entend du bruit en direction du canapé, espère que ça sera son sauveur.
Revenir en haut
Aylin De Luciano
Nobles

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juil 2011
Messages: 69
Localisation: Devant mon pc...
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 羊 Chèvre
Savez-vous que ce forum est Yaoi/Yuri/Hentai?: OUI
Avez-vous plus de 16 ans?: OUI
Employé votre fonction: Noble richissime..

MessagePosté le: Mar 13 Sep - 22:35 (2011)    Sujet du message: Mais où suis-je ? Répondre en citant

-Ne m'appel pas monsieur, je t'ai dit que je m'appelais Aylin. 

 
Il lacha sa main et posa les siennes sur le meuble de chaque cote du garcon, ainsi il l'empechait toujours de fuir. 

 
-Tu me sembles bien apeure, je n'ai pourtant rien fait qui le justifie. 

 
Il trouvait assez impressionnant qu'il arrive encore a aligner deux mots correctement et sans bafouiller alors qu'il semblait tetanise. Il laissa echapper un petit soupir. 

 
-Je n'ai ni l'envie ni la patience de t'expliquer ce qu'est cette ile. Tu te renseignera plus tard. 

 
Un grognement venant du canape se fit entendre, suivit d'un murmure: 

 
"Pouvez pas laisser les autres dormir.." 

 
Il se retourna et apres un petit moment sa respiration redevint paisible. Aylin leva les yeux vers le canape quelques instants et une fois certains que le garcon s'etait rendormit reporta son regard sur Aaron. 

 
-Tachons de ne pas le reveiller a nouveau.. 

 
Il se redressa un peu et n'ayant plus les mains occupees, il en porta une a sa cravache dans un geste habituel et presque inconscient. 

_________________
Met toi a genoux, et prie pour ne pas succomber a la souffrance et au plaisir que je vais t'infliger.

*********

Ta liberté m'appartient, ta vie est mienne, alors accepte juste ton destin.
Revenir en haut
Aaron Stones
Cobayes

Hors ligne

Inscrit le: 29 Mar 2010
Messages: 12
Sagittaire (22nov-21déc)
Savez-vous que ce forum est Yaoi/Yuri/Hentai?: OUI
Avez-vous plus de 16 ans?: OUI
Employé votre fonction: Cobaye

MessagePosté le: Dim 18 Sep - 11:23 (2011)    Sujet du message: Mais où suis-je ? Répondre en citant

Déglutit, il n'est pas dans ses habitudes d'appeler quelqu'un par son prénom, enfin une personne plus vieille que lui et surtout qui lui fait autant peur. Le monsieur, lui permettait de mettre de la distance avec l'homme, mais l'a manière dont il lui demanda de l'appeler Aylin le fit sursauter, et il prit encore plus peur. Baisse la tête et murmure,


  • Oui Monsi... euh Aylin, je vais essayer



Sentant enfin les mains se dessaisir de ses poignets pense, qu'il est enfin libre, mais c'est encore pire en le voyant se coller à lui, les bras l'emprisonnant d'une autre manière. Bien sûre, il pourrait passer dessous, mais la peur le paralyse et craint qu'en tentant de fuir, ça ne ferait qu'aggraver la situation.


  • Il ne suffit pas toujours de faire quelques choses pour avoir peur.... parfois ça ne peut être qu'une attitude ou des mots.



A dit tout ça, très rapidement, d'une voix très basse et toute tremblante. Les mots sont sortis rapidement, et craint la réaction de l'homme par rapport à ce qu'il vient de lui dire. Se doute un peu que l'homme pourrait jubiler de l'ascension qu'il a sur lui. Fait de gros effort sur lui, pour ne pas bégayer, bien que son corps soit tendu, ne veut pas que son cerveau, lui fasse défaut, et qu'il soit totalement à la merci de l'homme. Pourtant à bien remarqué que sa voix est moins sûre, et surtout qu'il doit chercher ses mots pour se faire comprendre.


Hoche la tête, si l'homme ne veut rien lui dire, peut être qu'il est mieux de ne pas insister, craint ce qu'il pourrait lui annoncer désormais. Ignore toujours où il est et pourquoi il est là mais le pire c'est que l'homme semble se réjouir de sa récente arrivée dans ce lieu, qui à première vue semble paradisiaque mais qui désormais en écoutant l'homme ressemble à un enfer.


Prie de toutes ses forces pour qu'enfin l'homme sur le canapé se réveille complètement et vienne mettre fin à son cauchemar, mais non, l'homme leur demande juste de baiser le ton, serre les poings, se demandant ce que peut être cet endroit où quand on gamin est harcelé et terrorisé par un homme, personne ne fait rien.


Le regard d'Aylin se posa de nouveau sur lui, mais lui ce qu'il fit ce sont les doigts qui se posèrent de nouveau sur la cravache. Ferme les yeux, s'attendant à recevoir un coup, de cet instrument que l'homme semble apprécier puisque dès qu'il a ses mains libres se posent dessus.


  • Mon.... pitié... pas... ça



Ses jambes ne le soutiennent plus, à l'impression qu'il va s'écrouler sous le poids de la peur qui ne fait que s'accroître.
Revenir en haut
Aylin De Luciano
Nobles

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juil 2011
Messages: 69
Localisation: Devant mon pc...
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 羊 Chèvre
Savez-vous que ce forum est Yaoi/Yuri/Hentai?: OUI
Avez-vous plus de 16 ans?: OUI
Employé votre fonction: Noble richissime..

MessagePosté le: Dim 18 Sep - 12:02 (2011)    Sujet du message: Mais où suis-je ? Répondre en citant

Il le vit sursauter et baisser la tete avant de murmurer. Il lui releva le visage sans trop le brusquer pour le regarder a nouveau dans les yeux.  Tout cela confirmait qu'il avait toujours un peu plus peur. Ce qui l'etonna fut d'entendre Aaron confirmer qu'il etait effraye par Aylin. Il esquissa un sourire en coin. 

 
-Donc c'est mon attitude et ma facon de parler qui te font peur?. 

 
Il lui caressa la joue du bout des doigts, son sourire toujours present. Il avait bien entendut sa voix trembler legerement et sa reponse avait ete un peu trop rapide. Le garcon etait completement crispe et il le vit serrer les poings lorsque celui sur le canape rala un peu avant de se rendormir. Il baissa un peu la voix. 

 
-N'espere rien de qui que ce soit ici. Personne ne t'aidera si tu es en danger ou autre. C'est chacun pour soi.. 

 
Il le ratrappa lorsque le jeune homme s'effondra. Il avait vu son air terrorise quand Aylin avait touche sa cravache. 

 
-Je ne donne pas de coups avec.. 

 
N'a plus l'air amuse, mais il etait au contraire tres serieux. 

_________________
Met toi a genoux, et prie pour ne pas succomber a la souffrance et au plaisir que je vais t'infliger.

*********

Ta liberté m'appartient, ta vie est mienne, alors accepte juste ton destin.
Revenir en haut
Aaron Stones
Cobayes

Hors ligne

Inscrit le: 29 Mar 2010
Messages: 12
Sagittaire (22nov-21déc)
Savez-vous que ce forum est Yaoi/Yuri/Hentai?: OUI
Avez-vous plus de 16 ans?: OUI
Employé votre fonction: Cobaye

MessagePosté le: Dim 18 Sep - 12:23 (2011)    Sujet du message: Mais où suis-je ? Répondre en citant

Sent de nouveau les doigts sur son visage, se poser sur son menton pour qu'il relève la tête. Ose pas le regarder, ne veut pas voir que ses réactions amusent l'homme, si en plus d'être effrayant, il trouve ça, amusant sait que rien ne cessera. Hoche légèrement la tête, ouvre la bouche pour acquiescer, mais rien ne sort, cette fois pas de doute, l'information de la peur a atteint le cerveau.


Remarque la lueur d'amusement quand leur regard se croise l'espace d'une seconde, quand son regard se leva un peu surprit de sentir la douceur des gestes. Malgré la peur que l'homme pouvait lui procurer, fronce les sourcils, aime pas qu'on s'amuse de lui de la sorte.




  • Je suis sûre que c'est faux, je suis sûre qu'il y a quelqu'un qui malgré tout, fait attention à nous, après tout, je suis mineur.



Voit une opportunité de partir et la prend. Respire un bon coup et se glisse sous le bras droit pour ne plus se retrouver contre lui quand se dernier le redresse. Fixe la cravache.


Une fois un peu plus loin de l'homme, tente de reprendre contenance. De voir chez l'homme tout ce qui pourrait ne pas être effrayant et ainsi le voir comme quelqu'un de normal. Bien que l'homme lui dise ça, un coup peut rapidement partir. Le regard, soupire de soulagement malgré tout en voyant le sérieux de l'homme. Ose alors la question.

  • Pourquoi alors cet objet à votre ceinture Aylin ?



L'éloignement a vraiment du bon, bien qu'il y est toujours une tension dans son corps, le calme revient peu à peu et son cerveau et de nouveau connecté.  On ne l'a pas envoyé ici pour rien et même si l'homme ne lui dit pas la raison, sait que ce dernier sait quelque chose. Loin de l'homme peut enfin le regarder, remarque rapidement la froideur des yeux, peut être qu'en fait l'homme manque juste d'amusement mais ne veut pas être l'un d'eux. 


Doit trouver la raison de sa présence ici puis repartir chez lui, afin de rassurer ses frères et surtout poursuivre ses projets qu'il avait en tête. Le fixe et murmure, malgré tout, sa voix n'est pas encore complétement rétablie. 


  • Pourquoi est-ce que vous m'embêter. Vous devez surement avoir de nombreux amusement  ?



Ne pose pas les questions directement pour le moment, après tout, ne sait pas les réactions que pourraient avoir l'homme. Mais de ne plus être prisonnier, le rassure et peut de nouveau prendre confiance en lui.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:04 (2017)    Sujet du message: Mais où suis-je ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    New Eden ! Index du Forum -> Partie Sud -> Batiments de detente -> Salle de repos Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Pluminator imaginé et réalisé par Maëlstrom