New Eden ! Index du Forum
New Eden !
Un jour vous vous reveille sur une ile sans vous souvenir de votre arrivee.. Ou alors vous etes riche et decidez de vous y rendre.. Forum de RPG yaoi/yuri/hentai
 
New Eden ! Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

Une petite faim ? [Fini, suite "Grande reception]
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    New Eden ! Index du Forum -> Partie Sud -> Batiment principal -> La réserve
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ikuto Yukino
Cobayes

Hors ligne

Inscrit le: 10 Déc 2009
Messages: 57
Féminin
Savez-vous que ce forum est Yaoi/Yuri/Hentai?: OUI
Avez-vous plus de 16 ans?: NON
Employé votre fonction: Cobaye

MessagePosté le: Dim 21 Aoû - 21:28 (2011)    Sujet du message: Une petite faim ? [Fini, suite "Grande reception] Répondre en citant

Comme la plupart du temps, Ikuto traînait dans les couloirs. Ou plutôt, il pratiquait son activité favorite qui se résumait par le fait qu'il essayait d'aller à un endroit sans se faire remarquer, ou attraper par quelqu'un. Il aimait énormément faire cela, ça avait le mérite de l'occuper. Et là, il se retrouvait dans la réserve. Comment il était arrivé là en partant de ce matin ?


Le matin, il s'était réveillé très tôt et avait couru comme si sa vie en dépendait vers la cantine, en bousculant plusieurs personne sur son passage, ne s'excusant qu'envers la moitié d'entre eux. Après cela, il avait pris le chemin inverse et avait parcouru plusieurs mètre sans savoir ce qu'il faisait, ni où ses pas allaient le mener.


Au bout d'un moment, il était arrivé devant la bibliothèque et ne s'était pas fait prier pour entrer. Faisant parti d'une branche dérivée de la grande famille du « Solitaire chiant » il ne pouvait survivre dans ce genre de lieu plus de cinq minutes sans risque. Passé ce délai, il lui arrivait de se retrouver dans un état presque comateux. Décidé à ne pas dépasser son espérance de vie en ce lieu, il avait commencé à s'en aller avant de tomber sur un livre concernant l'histoire des Arts. Très intéressé, il avait pris le livre et s'était installé à une table, près de son "souffre-douleur-préféré de la bibliothèque".


Il ne se souvenait plus combien de temps il était resté enfermé à lire, mais en ressortant, il avait la tête qui tournait et titubait. Il devait se tenir au mur pour avancer. Sans vraiment se rendre compte du temps qui s'écoulait, il avait fini par percuter quelqu'un. Il avait vaguement relevé la tête pour apercevoir de magnifiques cheveux argentés.


-Ah, excuse-moi, je ne t'avais pas vu.


Sans attendre son reste, il était passé à coté de lui, et avait continué à faire quelques pas. Mais, il s'était arrêté de nouveau pour tourner la tête vers l'autre personne. Son regard se figea sur son bassin. Une cravache. Il avait presque sursauté en le voyant et avait reculé, précautionneusement. Le mec en face de lui était connu pour sa grande richesse, sa cravache qu'il avait toujours, ainsi que le fait qu'il prenait plaisir à maltraiter quiconque. Ikuto avait passé plus de cinq minutes dans une bibliothèque, et ne pouvait pas rivaliser à l'heure qu'il était.


- Toi ! s'était-il exclamé, quand même. Oh non, c'est pas vrai !


Prenant ses jambes à son cou, il était parti en courant pour sa survie. Quoi que dans le cas présent, dire "il avait fui"  était plus juste. Mais un Solitarien-Chiant ne fuyait jamais devant le combat ! On dira juste qu'il avait reporté le combat à plus tard.


Comme par magie (ou presque) ses pas l'avaient directement mené à la réservé. Ciel, quelle chance ! Et pour une fois, elle était ouverte ; double chance ! Il ne s'était pas demandé quoique ce soit et avait ouvert la porte pour entrer.


Donc, voila comment il était arrivé là ; en fuyant quelqu'un à cause d'un jour funeste où il tombé sur un superbe libre. Maudite sois la bibliothèque, ce lieu fourbe. Enfin. Il prit le premier condiment qu'il pouvait avaler dans l'immédiat et commença à le manger, ne se posant pas la question de savoir comment il pouvait être en état. Mais un bruit attira son attention. Il se cacha derrière un poteau et attendit. Des pas qui avancent, puis qui s'arrêtent.


- Qui est là ? demanda-t-il sans sortir de sa cachette.


Pitié, pas quelqu'un qui venait lui voler sa nourriture...
_________________


Dernière édition par Ikuto Yukino le Dim 11 Sep - 00:18 (2011); édité 2 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 21 Aoû - 21:28 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Aylin De Luciano
Nobles

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juil 2011
Messages: 69
Localisation: Devant mon pc...
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 羊 Chèvre
Savez-vous que ce forum est Yaoi/Yuri/Hentai?: OUI
Avez-vous plus de 16 ans?: OUI
Employé votre fonction: Noble richissime..

MessagePosté le: Lun 22 Aoû - 00:10 (2011)    Sujet du message: Une petite faim ? [Fini, suite "Grande reception] Répondre en citant

Ce matin la, Aylin avait decide de sortir tot pour se changer les idees. Il s'ennuyait fermement dans cet endroit isole de tout. Il regrettait presque sa residence a paris ou il avait laisse ses jouets seuls. Deux beaux jeunes hommes qu'il n'avait meme pas finit de dresses. Il soupira autant d'ennui que de depit. Il savait qu'il ne repartirait pas de sitot de cette ile et ne les reverrait donc surement jamais. Il ne croisa personne dans les couloirs, ni meme dans le jardin. Sans doute qu'ils etaient tous occupe. Il decida d'aller faire un tour dans la foret et de retrouver le bel endroit que lui avait montre Guimauve. Il passa une bonne partie de la matinee a chercher cet endroit pour le trouver enfin. Il resta au bord de la riviere, regardant la cascade et ecoutant le silence seulement perturbe par le chant des oiseaux et la brise dans les arbres. Il n'etait pas romantique mais aimait parfois un peu de calme. 


 
Il finit par faire demi tour et decida de se trouver un nouveau jouet sur cette ile pour passer le temps. Peut etre meme pourrait il trouver un jeune homme pas trop docile qui lui donnerait un peu de fil a retordre. Il eut un sourire froid a cette pensee. Il arrivait toujours a les dresser. Il croisa quelques cobayes qu'il avait deja vu, mais la plupart etaient soit deja prit soit beaucoup trop dociles pour lui. Il faisait claquer sa cravache sur sa botte par habitude et l'autre main dans la poche de son jean. 


 
Il arriva ensuite dans un batiment qu'il n'avait pas encore eut l'occasion de visiter. Il traversait les couloirs sans pour autant repondre aux personnes qui le saluait.  
 
Il fut percute par un jeune homme qui lui etait encore inconnu. Il posa sur lui son regard froid et inexpressif et se retourna pour le regarder partir. Il esquissa un sourire amuse en le voyant s'enfuir. Apparemment ce garcon le connaissait. Il le suivit sans se precipiter et repera qu'il entrait dans la reserve. Il entra a son tour et ferma la porte a clef derriere lui. Il ne repondit pas lorsque le garcon demanda qui etait la et se contentait de continuer a faire claquer sa cravache sur sa botte. Ayant a peu pres repere d'ou venait la voix, il s'approcha, regardant derriere certains rayons de la reserve avant de finir par le trouver. Il s'approcha de lui jusqu'a l'adosse au mur et posa sa main libre sur celui ci pour se pencher vers le jeune homme. 


 
-Tu sembles me connaitre, mais je n'ai pas la joie de savoir qui tu es. 
 


Son regard loin d'etre joyeux etait plutot glacial avec une petite lueur d'interet. Il arreta de faire claquer sa cravache et caressa la joue du garcon de celle ci. 


 
-Est ce ceci qui t'aurait fait fuir ainsi? 


 
Descend le bout de sa cravache dans son cou, puis le long de son bras avant de finalement plus du tout le toucher. 
 

_________________
Met toi a genoux, et prie pour ne pas succomber a la souffrance et au plaisir que je vais t'infliger.

*********

Ta liberté m'appartient, ta vie est mienne, alors accepte juste ton destin.
Revenir en haut
Ikuto Yukino
Cobayes

Hors ligne

Inscrit le: 10 Déc 2009
Messages: 57
Féminin
Savez-vous que ce forum est Yaoi/Yuri/Hentai?: OUI
Avez-vous plus de 16 ans?: NON
Employé votre fonction: Cobaye

MessagePosté le: Lun 22 Aoû - 01:12 (2011)    Sujet du message: Une petite faim ? [Fini, suite "Grande reception] Répondre en citant

Coincé. C'était la seule pensée coérente qu'avait Ikuto quand il entendit que l'intrus venait de verrouiller la porte. Peut-être qu'avec un peu de chance, la clef serait toujours dans la serrure. Oui, il devait rester optimiste et partir dès que l'occasion s'en présenterait. Il ne voulait pas avoir affaire avec la gérante si c'était elle. Il allait recevoir un de ses savons...

Non, le jeune garçon savait qu'elle n'avait pas de truc louche. Et ce son répété ne pouvait provenir que d'une seule chose : une cravache. D'après ce qu'il en avait vu dans les films. Après, la réalité pouvait bien être différente. Préférant vérifier de qui il s'agissait, il inclina légèrement la tête pour voir qui était finalement dans la réserve. Son sang sembla comme se glâcer quand il se recacha, immédiatement après avoir vu de qui il s'agissait. Le riche de service était, non seulement, celui qu'il venait de percuter, mais en plus de ça, il se dirigeait vers lui ! Alors, il avait découvert sa cachette à cause de sa voix. Soit. C'était comme jouer au chat et à la souris. Et il aimait énormément les jeux.

Alors, en tant que très bon joueur fair-play, il finit d'avaler son condiment, et par cela, regagna un peu d'assurance et de clareté d'esprit. Il eut un sourire en coin en voyant l'autre garçon ; Aylin De Luciano, comme le disait la rumeur. Il recula jusqu'au mur, le regard taquin et ne fit rien. Il préférait observer un prédateur de près. Voire, de très près. Le beau jeune homme en face de lui déposa sa main à coté de sa tête contre le mur, pour marquer sa supériorité, sans doute. Ceci amusa intérieurement Ikuto.

Mais, le regard qui lui jeta après avoir "demandé" qui il était ne l'amusa pas du tout. Glacial. Comme lui lorsqu'il était de très lauvaise humeur. Sauf qu'apparement, le riche semblait toujours aborder cet air. La claquement de la cravache prit fin, au grand soulagement du rouquin. Mais, elle vint caresser sa joue. La question qui suivit conituna de le faire sourire. Oui, il gardait le silence avec son air amusé, mais mystérieux. Même pendant que le jeune homme aux cheveux argentés laissa sa cravache descendre.

-Tout le monde te connaît ici, Aylin... dit-il d'un ton taquin. Et pour bien des raisons. Cette cravache qui te semble chère, ta grande richesse, ainsi que ton comportement particulier. Mais sache que je n'ai pas peur de ton jouet. Alors, garde un peu tes distances, je mords.

Pour confirmer cela, il claqua ses dents juste devant lui avant de poser sa main sur son torse pour l'éloigner. Il passa sous son bras et s'éloigna de quelques pas. Jouant l'indifférent, il se dirigea vers la zone où il avait pris un fruit (ce fameux condiment) et en prit deux en mains avant de se retourner.

-Tu en veux un ? A moins que tu préfères manger seul. Dans ce cas-là, pourrais-tu ouvrir la porte que tu as fermé ?

N'attendant pas la réponse, il croqua dans l'un des fruits. Sauf qu'à présent, il prenait une attitude hautaine, frôlant l'insolence. Il n'avait pas peur de prendre des coups. Qu'importe ce que ferait Aylin, il pourrait le contrer. Enfin, s'il arrivait à quitter l'état presque brumeux de son esprit.
_________________


Dernière édition par Ikuto Yukino le Lun 22 Aoû - 16:25 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Aylin De Luciano
Nobles

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juil 2011
Messages: 69
Localisation: Devant mon pc...
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 羊 Chèvre
Savez-vous que ce forum est Yaoi/Yuri/Hentai?: OUI
Avez-vous plus de 16 ans?: OUI
Employé votre fonction: Noble richissime..

MessagePosté le: Lun 22 Aoû - 04:51 (2011)    Sujet du message: Une petite faim ? [Fini, suite "Grande reception] Répondre en citant

Il aima tout de suite son regard taquin et son air mysterieux. Il aurait presque sourire d'amusement a sa reponse et le laissa passer sous son bras. Il lacha le mur pour se tourner vers le garcon. Il fut aussitot agace par son air hautain et son insolence, mais ne le laissa pas paraitre.  

 
-Je ne connais pas ton nom.  

 
Il s'approcha de lui, puis voyant que le jus du fruit qu'il venait de croquer avait un peu coule de ses levres jusqu'a sa machoire il prit son menton d'une main et vint lecher le liquide sucre. Il lui releva un peu le visage, plongeant ses yeux froid dans ceux amuses du jeune homme. 

 
-Si tu n'as pas peur de moi, j'en suis ravi.  

 
Il se dit que finalement, peut etre qu'il allait ne plus s'ennuyer. Il aimait les defi et ce garcon semblait en etre un et de taille. Il esquissa un sourire froid a cette pensee. Il prit le poignet du jeune homme qui tenait le fruit deja entame et croqua dedans sans le quitter des yeux. Puis, il se passa la langue sur les levres. 

 
-Delicieux. 

 
Il s'ecarta un peu, sans pour autant lacher son poignet et le detailla. 

 
-Es tu vraiment un garcon? Avec une taille si fine et des traits si doux, on ne le croirait pas.  

 
En meme temps que ses paroles, fait remonter le bout de sa cravache le long de sa jambe jusqu'a sa hanche. 

_________________
Met toi a genoux, et prie pour ne pas succomber a la souffrance et au plaisir que je vais t'infliger.

*********

Ta liberté m'appartient, ta vie est mienne, alors accepte juste ton destin.
Revenir en haut
Ikuto Yukino
Cobayes

Hors ligne

Inscrit le: 10 Déc 2009
Messages: 57
Féminin
Savez-vous que ce forum est Yaoi/Yuri/Hentai?: OUI
Avez-vous plus de 16 ans?: NON
Employé votre fonction: Cobaye

MessagePosté le: Lun 22 Aoû - 13:39 (2011)    Sujet du message: Une petite faim ? [Fini, suite "Grande reception] Répondre en citant

Malgré sa provocation physique, Aylin se sembla pas y faire attention, sans doute était-il habitué. Ikuto n'y pensa pas plus que ça. Son sourire narquois s'aggrandit légèrement quand il entendit le jeune homme en face de lui "redemander" son prénom. Cela lui posait-il autant problème d'ignorer le prénom d'un cobaye ? Bizarre, les nobles qu'il avait déjà croisé ne se souciaient pas énormément de ça tant qu'ils dominaient. Apparemment, ce noble aimait dominer des cobayes dont il connaissait les prénoms.

- Cela t'intéresse-t-il vraiment ? demanda-t-il, sans y croire.

Ikuto ne fit aucun mouvement de fuite quand Aylin  s'approcha. A quoi bon, de toute façon ? De un, la porte était verrouillée; le temps qu'il l'ouvrait, il serait de dos. Et il ne tournait pratiquement jamais le dos à un adversaire plus ou moins dangeureux. Et de deux, il ne connaissait pas la peur. Oh non, pas question d'avoir peur, il n'était pas un lâche ! Il quitta ses pensées en sentant une main attraper son menton et une langue venir le chatouiller. Après cela, sespupille s croisèrent des orbes froides. Presque intimidant, ce noble.

- Je n'ai peur de rien.

Il avait murmuré cela pour essayer de perturber l'autre garçon. Que cela fasse effet ou non, c'était quand même marrant. Le geste que fit Aylin ne fit pas vraiment plaisir à Ikuto. Il n'aimait pas trop partager, à vrai dire. Mais si c'était pour continuer le jeu, il allait participer avec grand plaisir. Il ne quitta pas non plus son regard des yeux du noble, mais aperçut ce qu'il fit avec sa langue.

Très belle provocation, se dit-il. Cependant, le sourire qu'il avait s'effaça lors de la seconde "provocation". Ikuto vira au rouge, mais pas à cause de la gêne qu'était la cravache. Loin de là, c'était parce qu'il ne supportait pas ce genre de remarque. Il savait que son physique n'était pas très masculin. Mais de là à être presque pris pour une fille... Il ne fallait pas exagérer. D'un seul coup, une idée germa dans sa tête. S'il arrivait à faire enrager mademoiselle Haru-l'indifférence-calme, il pouvait y arriver avec n'importe qui. Il répondit par un grand sourire, presque innocent.

-J'ignorais que les nobles ne voyaient pas correctement. Mais sache que je suis bel et bien un garçon de 17 ans qui n'a peur de rien. Ni toi, ni ton jouet ne m'effraient. C'est toi qui devrais avoir peur : je t'ai déjà dit que je mordais, non ?

Ikuto abaissa son poignet et le tira d'un geste brusque pour que l'autre garçon le lâche. Il aimait embêter les gens. Alors si Aylin voulait aller à gauche, Ikuto irait à droite.
_________________


Dernière édition par Ikuto Yukino le Mar 6 Sep - 19:18 (2011); édité 3 fois
Revenir en haut
Aylin De Luciano
Nobles

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juil 2011
Messages: 69
Localisation: Devant mon pc...
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 羊 Chèvre
Savez-vous que ce forum est Yaoi/Yuri/Hentai?: OUI
Avez-vous plus de 16 ans?: OUI
Employé votre fonction: Noble richissime..

MessagePosté le: Lun 22 Aoû - 14:00 (2011)    Sujet du message: Une petite faim ? [Fini, suite "Grande reception] Répondre en citant

-Bien sur que cela m'interesse de savoir ton prenom. 

 
Il eut enfin un vrai sourire amuse, qui ne se refleta pas dans ses yeux toujours froid, lorsqu'il vit le jeune homme devenir rouge. 

 
-Peur de rien? Vraiment?  

 
Il reprit les claquement regulier de sa cravache sur sa botte plus comme une habitude que pour intimide le garcon. Il le regardait toujours et lacha de lui meme le poignet lorsque celui ci tira. 

 
-Sache que j'ai ete mordu plus d'une fois sans que cela ne me genes vraiment. 

 
Il pensa a un de ses "jouets" avec lequel il avait eu du mal et dont il avait ramasse de belles morsures aussi bien dans le cou que sur les bras. Il passa sa main gante dans son cou. A la base de celui ci percistait une trace a peine visible d'une morsure. Un peu pensif, il en aurait presque oublie le jeune homme face a lui. Mais, il posa a nouveau son regard sur lui. Il vint froler sa joue du bout des doigts. 

 
-J'espere bien reussir a faire couler des larmes sur ce si beau visage.. 

 
Prend a nouveau son menton de sa main et le rapproche de lui. 

 
-Crois moi, je finirais surement par y parvenir. 

 
Il aimait regarder ses amusements dans les yeux pour y deceler leur moindre sentiments, donc il ne quitta pas son regard. 

 
-Quand a mon "jouet" comme tu dis, sache qu'il est loin d'etre doux lorsque je m'en sert. 

 
Il n'avait jamais vraiment frappe qui que ce soit pour le simple plaisir, mais s'en etait deja servit pour punition. 

_________________
Met toi a genoux, et prie pour ne pas succomber a la souffrance et au plaisir que je vais t'infliger.

*********

Ta liberté m'appartient, ta vie est mienne, alors accepte juste ton destin.
Revenir en haut
Ikuto Yukino
Cobayes

Hors ligne

Inscrit le: 10 Déc 2009
Messages: 57
Féminin
Savez-vous que ce forum est Yaoi/Yuri/Hentai?: OUI
Avez-vous plus de 16 ans?: NON
Employé votre fonction: Cobaye

MessagePosté le: Lun 22 Aoû - 17:31 (2011)    Sujet du message: Une petite faim ? [Fini, suite "Grande reception] Répondre en citant

- Et pourquoi ça ? Je ne suis qu'un cobaye, après tout.

Ikuto pouvait se montrer très buté quand il le voulait. Et pour l'instant, il n'allait pas changer de position. Et cela, dans l'unique but de tenir tête à un noble. Ou plutôt, dans le but précis d'embêter quelqu'un. Et actuellement, c'était Aylin qui risquait de s'en prendre plein la tête s'il insistait.

- Oui, vraiment. Cela t'étonne de voir quelqu'un comme moi ou tu y es simplement habitué ? répliqua-t-il, presque sarcastique.

Ikuto se retint de faire une grimace lorsqu'il entendit de nouveau la cravache claquer. Ce bruit ne lui était pas vraiment désagréable, mais il n'appréciait pas être celui qui subissait le tempo qu'une autre personne imposait. Peut-être ce bruit permettait à Aylin de se sentir supérieur. Très bien, Ikuto allait se faire plaisir à contrer son plaisir.

- Intéressant. J'essairai de faire quelque chose de nouveau, qu'aucun de tes dociles jouets n'a déjà fait. Je te trouverai, ne t'en fais pas.

Ikuto regarda faire Aylin qui était perdu dans ses pensées. Il crut voir un reste de marque de morsure. Apparement, ce qu'il avait dit concernant les moursures était vrai. Ce ne devait pas être de tout repos de d'avoir un rebelle comme jouet. Raison de plus d'être rebelle pour énerver les autres. C'était ça un Solitarien-Chiant. Et, il n'allait pas hésiter à appuyer dessus si ça pouvait lui faire mal. Cependant, il ne put davantage penser à un moyen de faire mal à Aylin car il avait frolé sa joue. Le terme caressé serait même plus juste.

-Merci du compliment. Mais, n'attends pas de me faire pleurer avec si peu. Je suppose que tu n'as pas dû souvent te confronter à un voyou des bas quartiers. J'espère être le premier, sinon ça me ferait presque mal...

Malgré la pression des doigts sur son menton, il fit semblant d'incliner la tête, avec un air faussement peiné. Il  voulait vraiment en faire voir de toutes les couleurs à son futur "bourreau". Ils étaient deux à aimer jouer. Et Ikuto détestait perdre sur son terrain, hormis celui de la bagarre. Voyant que ses pupilles concentraient toute l'attention d'Aylin, il décida ne plus afficher ses vraies sentiments. A force, il savait faire apparaître ce qu'il voulait. Mais, il ne pouvait pas jouer la carte de l'indifférent s'il était de bonne humeur. Tant pis, il verrait ce qu'il adviendra.

- Eh bien, ça tombe bien. A force de me battre avec une brute pour soeur, je sens presque plus les coups. Mais, fais gaffe à toi, quand même. Tu pourrais finir par te faire mal avec.

Ikuto baissa sa main et attrapa celle d'Aylin qui tenait la cravache, un sourire taquin aux lèvres. Il mit son fruit entamé dans sa bouche, le coinça avec ses dents, et passa sa seconde main sur sa marque de morsure. Il fit, ensuite un mouvement de la tête pour lui demander s'il en voulait.

* Le jeu promet d'être intéressant...*
_________________


Dernière édition par Ikuto Yukino le Mar 6 Sep - 19:23 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Aylin De Luciano
Nobles

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juil 2011
Messages: 69
Localisation: Devant mon pc...
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 羊 Chèvre
Savez-vous que ce forum est Yaoi/Yuri/Hentai?: OUI
Avez-vous plus de 16 ans?: OUI
Employé votre fonction: Noble richissime..

MessagePosté le: Lun 22 Aoû - 19:10 (2011)    Sujet du message: Une petite faim ? [Fini, suite "Grande reception] Répondre en citant

Agace, il donna un coup de cravache un peu plus fort sur sa botte. 
 

 
 
-Ca m'interesse et c'est tout. 
 

 
 
Il n'aimait pas avoir a se justifier. Il lacha son menton, laissant echapper un soupir d'agacement a son ton sarcastique. 
 

 
 
-J'y suis habitue bien plus que tu ne le crois. Mais je parviens toujours a faire verser des larmes aux fortes tetes. 
 

 
 
Il se pencha un peu vers lui, parlant plus bas mais sans pour autant murmurer, avec un sourire aux coins des levres. 
 

 
 
-Crois bien qu'ils n'avaient rien de dociles. Tu me fais penser a un petit chat sauvage sortant les griffes. 
 

 
 
Baisse encore un peu la voix, laissant clairement sentir son amusement dans celle ci. 
 

 
 
-Je sens que je vais aimer te dresser.. Si tu arrives a me surprendre, alors peut etre que je te recompenserais. 
 

 
 
Il se redressa completement, le regardant de toute sa hauteur. En effet c'etait le premier voyous de bas quartier qu'il decidait de prendre pour jouet. Bien souvent, il recuperait des jeunes hommes dans des clubs ou ils servaient d'objets ou des enfants d'orphelinats trainant dans la rue. Il lui etait meme arrive de recuperer un prostitue une fois, mais il ne l'avait jamais touche, il savait tout de meme rester prudent. Et des qu'il se lassait, plutot que de les garder inutilement et n'etait pas assez cruel pour les jetter a la rue, il leur trouvait des familles d'adoption. Mais ca, il n'en parlait jamais.. Encore perdu dans ses pensees, il esquissa tout de meme un leger sourire en entendant les derbieres paroles du jeune homme. Il les yeux vers la main dans son cou, puis sur celle tenant son poignet arretant ainsi le rythme de sa cravache contre sa botte, puis les releva vers le garcon. De sa main libre, il prit le fruit de la bouche du jeune. 
 

 
 
-Il m'avait semble que tu n'avais pas apprecie partager tout a l'heure mais c'est propose tellement gentiment..  
 

 
 
Un peu ironique sachant tres bien que c'etait plus pour lui tenir tete que par gentillesse. Il vint recuperer le morceau de fruit qui s'etait detache du condiment en le retirant. Il mangea le petit morceau avant de se passer une nouvelle fois la langue sur les levres, puis se pencha vers le visage du garcon et passa le bout de sa langue sur les levres de celui ci pour recuperer le jus du fruit qui y etait reste. 
 

 
 
-Vraiment delicieux.. 
 

_________________
Met toi a genoux, et prie pour ne pas succomber a la souffrance et au plaisir que je vais t'infliger.

*********

Ta liberté m'appartient, ta vie est mienne, alors accepte juste ton destin.
Revenir en haut
Ikuto Yukino
Cobayes

Hors ligne

Inscrit le: 10 Déc 2009
Messages: 57
Féminin
Savez-vous que ce forum est Yaoi/Yuri/Hentai?: OUI
Avez-vous plus de 16 ans?: NON
Employé votre fonction: Cobaye

MessagePosté le: Lun 22 Aoû - 20:54 (2011)    Sujet du message: Une petite faim ? [Fini, suite "Grande reception] Répondre en citant

Décidément, ce noble aimait satisfaire sa curiosité. En plus, il ne semblait pas ne pas contrôler les choses. Très bien, il allait, pour une fois, accepter de lui faire plaisir. De toute façon, plus les gens connaîtraient son nom, mieux il aurait une mauvaise réputation auprès de son entourage, et plus il pourrait avoir d'avantage. Du moins, il espérait.

-Ikuto. Mais on me surnomme le solitaire énervant.

Malgré son regard froid, les faits et gestes d'Aylin sembaient le trahir. Amusant. Il allait en profiter d'une manière ou d'une autre. Et actuellement, il ne passait pas pour ce qu'il était. Le noble pensait vraiment qu'il n'était pas une forte tête ou quoi ? Il se trompait, et à ses risques et perils, il allait le découvrir.

- Sache que ça fait bien longtemps que je n'ai pas versé de larmes. Je suis loin d'être faible et de me mettre à pleurer à cause des nerfs.

Ikuto se mit sur la défensive quand le ton de la voix d'Aylin se baissa. Loin de devenir un murmurement, le timbre de sa voix restait audible. Il se lançait sur le même terrain. Ca promettait.

- Un chat, moi ? Tu vas découvrir que je suis plus un véritable animal sauvage qu'autre chose, avec des griffes sorties en permanence.

Ikuto crut un instant rêver quand Aylin laissa un ton amusé dans sa voix. Mais vu ce qu'il racontait, il pouvait comprendre. C'était plus une plaisanterie qu'autre chose, à ses yeux. Même sa soeur n'avait pas réussi à le faire obéir, alors quelqu'un qui ne se battait même pas avec lui ? C'était drôle, ça ! Le jeune rouquin laissa un rire s'échapper d'entre ses lèvres.

- Ne rêve pas. Tu peux toujours essayer, mais n'espère pas trop. Je ne vais pas me laisser faire par toi. Et, quelle sera ta récompense ? Une photo de ta personne ? Ouah... Je jubille d'impatience.

Il avait parlé d'un ton moqueur, mais l'allure imposante que pris son vis-à-vis ne le fit plus rire. Il était très grand, comparé à lui. Cependant, il remarqua que le noble se perdit encore dans ses pensées. Il regarda ailleurs pour voir par quel moyen il allait pouvoir embêter Aylin. Il n'allait pas se laisser faire, et savait ça risquait de plaire au coté joueur du noble. Tant pis, c'était un risque à courir. Sortant de ses pensées encore une fois, Aylin relâcha sa machoire et prit le fruit. Une fois la bouche libérée, il sourit.

- Non, mais j'aime bien jouer avec les autres. Un point en commun, je suppose.

Ikuto haussa les épaules, presque indifférent à ses paroles. Il ne resta pas de marbre très longtemps, car une langue passa près de sa bouche. Eh bah dis donc ! Aylin avait une façon presque inhabituelle de jouer. Dans sa région, c'était uniquement avec les poings que les gens s'amusaient. La langue taquine revint à l'assaut, cette fois sur sa bouche. Ikuto allait également répliquer à cette "attaque".

- Tu as des goûts bien particuliers. Mais, que dirais-tu de changer un peu tes habitudes...?

À vrai dire, ce n'était pas une question, ni une suggestion, mais une affirmation. Sans attendre plus longtemps, et pour ne surtout pas le temps de comprendre ce qu'il allait faire, Ikuto tira sur le poignet qu'il tenait et échangea leur place, aussi rapidement qu'il en avait l'habitude. Il eut un sourire victorieux qu'il adressa au noble.

- Je préfère cette position, pas toi ? Quoique... ton choix ne m'intéresse pas vraiment.
_________________
Revenir en haut
Aylin De Luciano
Nobles

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juil 2011
Messages: 69
Localisation: Devant mon pc...
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 羊 Chèvre
Savez-vous que ce forum est Yaoi/Yuri/Hentai?: OUI
Avez-vous plus de 16 ans?: OUI
Employé votre fonction: Noble richissime..

MessagePosté le: Lun 22 Aoû - 21:33 (2011)    Sujet du message: Une petite faim ? [Fini, suite "Grande reception] Répondre en citant

Il mit sa mains dans sa poche, sortant a moitie une petite clef avant de la remettre au fond de sa poche. 

 
-Une recompense qui te plairait. Comme sortir de cet endroit grace a cette clef. 

 
Un animal sauvage? Cette idee lui plaisait beaucoup, il en aurait presque sourit. Mais il resta impassible le fixant toujours en silence. Son rire, bien qu'agreable a l'oreille, lui deplaisait fortement. Ce garcon ne semblait pas vraiment le prendre au serieux et semblait plutot prendre tout ca comme un jeu. Soit, s'il voulait s'amuser, Aylin jouerait egalement.. 

 
-Surement un point commum en effet. Sauf que je choisit precautionneusement mes partenaires de jeux.. 

 
Il se retrouva bientot a la place precedemment occupee par Ikuto, contre l'etagere. Le garcon ayant ete rapide, il n'avait pas eut le temps de reagir, mais il esquissa un sourire amuse par son attitude. 

 
-Puisque tu semblait si bien me connaitre, je pensais que tu connaissais egalement mon gout prononce pour les charmant jeunes hommes.. 

 
Il enserra le poignet d'Ikuto qui tenait le sien de sa main libre avec un peu plus de force que lui. Il serra un peu plus, continuant jusqu'a ce qu'il le lache et surement jusqu'a lui laisser une marque rouge au poignet. 

 
-Peu importe nos positions, j'aurais toujours le controle sur toi. Ne crois surtout pas pouvoir me dominer. 

_________________
Met toi a genoux, et prie pour ne pas succomber a la souffrance et au plaisir que je vais t'infliger.

*********

Ta liberté m'appartient, ta vie est mienne, alors accepte juste ton destin.
Revenir en haut
Ikuto Yukino
Cobayes

Hors ligne

Inscrit le: 10 Déc 2009
Messages: 57
Féminin
Savez-vous que ce forum est Yaoi/Yuri/Hentai?: OUI
Avez-vous plus de 16 ans?: NON
Employé votre fonction: Cobaye

MessagePosté le: Lun 22 Aoû - 22:12 (2011)    Sujet du message: Une petite faim ? [Fini, suite "Grande reception] Répondre en citant

Ikuto regarda la main d'Aylin se poser jusqu'à sa poche et sortir quelque chose. La clef ! A présent, il savait où elle était, et toutes les occasions seraient bonnes pour la récupérer. Mais se soumettre, pas question ! Il préférait jouer l'indifférent par rapport à la clef.

- J'aime bien cet endroit : c'est rempli de nourriture. Qui voudrait sortir d'ici ?

Il avait l'impression que quoiqu'il pouvait dire, Aylin restait de marbre. Ce type était une énigme à lui seul. Très bien, il allait percer le mystère de son voile d'indifférence à tout. Encore un défi qu'il se lançait à cause de lui. C'était presque drôle de faire cela. Mais les paroles du noble, nettement moins. Quand on jouait, on ne faisait pas attention à son partenaire, dans les bas quartier. Les nobles faisaient des manières pour un rien, vraiment.

- Que veux-tu dire par là ? Le fait que tu sois ici sous-entends que tu m'as choisi comme partenaire de jeux ?... Ou peut-être que je me trompe ?

Comme il s'y attendait, Aylin avait enfin souris franchement. Il ne fit rien - du moins pour le moment - et le mit en garde. Il ne s'intéressait pas vraiment aux sources même des rumeurs, mais se contentait juste de retenir quelques bribes d'infos. Il était assez prudent pour ne pas s'attaquer à un danger sans rien savoir. Il allait lui faire part de ses pensées quand il sentit une main entourer son poignet. Il se figea presque.

* Mal... C'est pas vrai !* pensa-t-il.

Malgré sa force, il ne put rien faire quand Aylin serra fortement son poignet. Sa peau commençait à le brûler. Il ne voulait pas lâcher, mais craignait que sa circulation sanguine n'atteigne plus sa main à cause de la pression au niveau de son poignet. Il sentait même qu'elle s'endolorissait. Aussitôt, il lâcha le poignet captif du noble, retenant de dire qu'il avait mal. Il dut se mordre l'intérieur de sa lèvre pour ne rien laisser parraître. Son regard n'exprimait même pas de la colère, simplement un amusement quelconque ; ce qui était contraire à ses réelles pensées.

- Quel contrôle as-tu ? Tu peux être plus fort que moi, je te laisserai certainement pas me dominer. On ne dresse pas un voyou. C'est rentré dans ta tête, cette fois ?

Malgré la pression sur son poignet endolori, il le remonta jusqu'à son torse, pour montrer un minimum de sa force. Il n'allait pas passer pour un faible. Avec la main qu'il avait au niveau de la trace de morsure, Ikuto passa ses doigts dans les cheveux d'Aylin, avant de les attraper fermement.

- Tu aimes tes cheveux ? Ce serait dommage de les perdre, non ? Laisse de nouveau ce genre de marque sur moi, et tu les perdras. Je prendrais plaisir à les arracher de ta tête un par un, s'il le faut et pour t'énerver.

Il avait prononcé sa menace avec un sourire, presque enjoué. Il n'était pas sadique, mais aimait faire des menaces aux autres. Tant pis, si cette fois, son audace lui attirait des ennuies.
_________________
Revenir en haut
Aylin De Luciano
Nobles

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juil 2011
Messages: 69
Localisation: Devant mon pc...
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 羊 Chèvre
Savez-vous que ce forum est Yaoi/Yuri/Hentai?: OUI
Avez-vous plus de 16 ans?: OUI
Employé votre fonction: Noble richissime..

MessagePosté le: Lun 22 Aoû - 22:42 (2011)    Sujet du message: Une petite faim ? [Fini, suite "Grande reception] Répondre en citant

Il placa sa cravache dans sa botte, liberant ainsi sa deuxieme main lorsque son poignet fut lache.  

 
-En venant ici au depart, je ne pensais pas y trouver un jouet interessant. Heureusement que tu ne te laisses pas dominer facilement, sinon il n'y aurait aucuns interets. 

 
Il lacha son pognet lorsque Ikuto le ramena contre lui et posa sa mains sur celle du jeune homme dans ses cheveux. 

 
-Que de menaces..  

 
Il passa ses doigts entre ceux du garcon, lui faisant lacher prise. Il retira la main d'Ikuto, la portant a son visage et sans le quitter des yeux, il passa sa langue dans la paume du jeune homme. 

 
-Je ne joue pas comme dans tes bas fonds de quartier. Je m'amuse d'une maniere que tu sembles ne pas connaitre. 

 
De son autre main, il passa son index le long de la machoire d'Ikuto. Puis, il vint finalement passer sa main dans les cheveux du garcon, lui tirant la tete un peu en arriere et riva son regard aux siens. 

 
-Quand a mes cheveux, je te conseille de les laisser.. 

 
Il s'etait fait un peu menacant, n'aimant pas ses menaces prononcees plus tot. 

_________________
Met toi a genoux, et prie pour ne pas succomber a la souffrance et au plaisir que je vais t'infliger.

*********

Ta liberté m'appartient, ta vie est mienne, alors accepte juste ton destin.
Revenir en haut
Ikuto Yukino
Cobayes

Hors ligne

Inscrit le: 10 Déc 2009
Messages: 57
Féminin
Savez-vous que ce forum est Yaoi/Yuri/Hentai?: OUI
Avez-vous plus de 16 ans?: NON
Employé votre fonction: Cobaye

MessagePosté le: Lun 22 Aoû - 23:10 (2011)    Sujet du message: Une petite faim ? [Fini, suite "Grande reception] Répondre en citant

Il fronça les sourcils, n'aimant l'attribut dont l'avait qualifié Aylin. Encore heureux qu'il avait "un" que "son". Ikuto n'aimait ce qui suivait. Oh non, ça sentait le roussi, mais pas pour lui. Il ouvrit la bouche et articula chacune de ses paroles.

- Ouvre bien tes oreilles, cette fois. Je ne suis pas un jouet. Ni hier, ni aujourd'hui, ni demain. Et tu ne peux pas me "dominer". Essayer de me donner des ordres, je comprendrais. Mais pas plus. C'est un fait.

Aylin réagit presque aussitôt lorsqu'il avait parlé de ses cheveux. Ikuto ne comprit pas trop comment, mais il avait réussi à le faire lâcher. Il n'était pas comme tous ses riches qui se contentaient de donner des ordres et d'attendre que leurs jouets obéissent. Ce noble, qu'il avait en face de lui, n'était pas pareil. C'était amusant. Douloureux et dangereux, certes, mais très drôle.

- Ah ? Tu ne me crois pas ? Tu devrais pourtant. La plupart des menaces ne sont pas dites en l'air...

Il arrêta ses paroles quand il sentit quelque chose d'humide sur sa main. Aylin l'avait ramené jusqu'à sa bouche et léchait la paume. Un frisson remonta le long de sa colonne vertébrale. Mais de quel sentiment ça venait, il l'ignorait. C'était peut-être bien la première fois que quelqu'un faisait ça. Instinctivement, il leva un pied pour le reculer, mais se ressaisit rapidement et posa juste la plante de son pied à quelques centimètre de sa place initiale.

- Ta manière est complètement différente de celle dans les bas fond, pas étonnant que je ne la connaisse pas. Il se pourrait même que je te fasse découvrir mon mode de jeu.

Il quitta les yeux d'Aylin pour les poser sur la main qu'il passait sur sa mâchoire. Il la suivit du regard, jusqu'à ce qu'il ne puisse plus et fixa de nouveau les prunelles du noble, très méfiant. Il sut qu'il avait raison lorsqu'il sentit sa tête être tirée en arrière, et sans délicatesse. Il fronça les sourcils, très mécontent.

- Ne fais pas aux autres ce que tu ne voudrais pas qu'on te fasse. En d'autre terme, entraîne-moi dans ton mode de jeu, je te tire dans le mien ! s'exclama-t-il, un sourire narquois aux lèvres.

L'étincelle dans ses yeux changea radicalement. De sa main libre mais légèrement endolorie, il attrapa le cou d'Aylin et le serra entre ses doigts. Il n'était pas prêt à le lâcher de sitôt, et son regard sérieux l'expliquait clairement. Peu importait la pression sur ses cheveux, il n'allait pas lâcher, même aux risques d'en perdre quelques uns.

- Je t'avais prévenu, non ? Tu ne me fais absolument pas peur. Et la douleur, encore moins.

Intérieurement, il jubilait d'impatience. Mais extérieurement, il ne laissait rien transparaître. Si c'était pour se défendre, il n'allait pas hésiter à attaquer. *C'est bien connu : la meilleure défense, c'est l'attaque !*
_________________
Revenir en haut
Aylin De Luciano
Nobles

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juil 2011
Messages: 69
Localisation: Devant mon pc...
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 羊 Chèvre
Savez-vous que ce forum est Yaoi/Yuri/Hentai?: OUI
Avez-vous plus de 16 ans?: OUI
Employé votre fonction: Noble richissime..

MessagePosté le: Lun 22 Aoû - 23:38 (2011)    Sujet du message: Une petite faim ? [Fini, suite "Grande reception] Répondre en citant

-Je ne donne que rarement des ordres. Lorsque je veux quelquechose, je le prend tout simplement. 

 
Il tira un peu plus les cheveux du garcon en arriere. 

 
-Je ne prend pas tes menaces a la legere, mais tu devrais te mefier aussi.. 

 
Il avait vu son pied pres a la faire reculer, mais se replacer presque au meme endroit. Il releva les yeux sur son visage. 

 
-Aurais tu eu peur de ma methode?  

 
Il rapprocha son visage pres de celui d'Ikuto, ignorant la main du jeune homme sur son cou qui ne serrerait jamais assez pour lui faire mal.  

 
-Mais, je connais vos jeux dans les bas quartier. Se battre jusqu'a s'abimer, je ne vois pas en quoi c'est amusant. 

 
Murmure: 

 
-Ma maniere de joue est beaucoup plus plaisante. 

 
Il fit glisser sa langue le long de la gorge du garcon, ses mains toujours a leur place; l'une tenant celle du jeune homme et l'autre dans ses cheveux. Il descendit jusqu'a la base de son cou et mordit sans aucunes douceur sa peau jusqu'a laisser une marque bien ancree. Il passa sa langue sur la morsure et redressa la tete pour regarder a nouveau Ikuto en murmurant d'une voix legerement plus rauque. 

 
-Un petit souvenir.. Puisque tu n'as pas peur de la douleur.. 

_________________
Met toi a genoux, et prie pour ne pas succomber a la souffrance et au plaisir que je vais t'infliger.

*********

Ta liberté m'appartient, ta vie est mienne, alors accepte juste ton destin.
Revenir en haut
Ikuto Yukino
Cobayes

Hors ligne

Inscrit le: 10 Déc 2009
Messages: 57
Féminin
Savez-vous que ce forum est Yaoi/Yuri/Hentai?: OUI
Avez-vous plus de 16 ans?: NON
Employé votre fonction: Cobaye

MessagePosté le: Mar 23 Aoû - 03:53 (2011)    Sujet du message: Une petite faim ? [Fini, suite "Grande reception] Répondre en citant

Il prenait simplement les choses ? Ikuto n'y croyait pas : ce type en face de lui n'avait aucune morale. Pour avoir ce qu'il voulait, serait-il même prêt à tout, même à l'acheter ?! Il ne comprendrait jamais ce genre de monde. C'était bien trop étrange pour lui, un pauvre voyou des bas quartier. Et peu importait là où il avait été avant d'être séparé de son frère, rien ne pouvait expliquer qu'Aylin pouvait prendre ce qu'il voulait comme ça.

- Pfff... Sale riche pourri gâté. C'est pas comme ça dans la vraie vie. Eh oh, sors de ton rêve !

Il secoua la tête, faisant mine de ne pas comprendre. Mais s'arrêta lorsqu'il reçut le retour de sa menace. Son instinct de survie développé à force des bagarres était en alerte, mais n'en tenait absolument pas compte, plus par fierté et audace que par inconscience. Il ne s'avouerait jamais qu'il pouvait être plus faible que son nouveau compagnon de jeu.

- Je me méfie toujours de mes adversaires.

Malheureusement pour lui, Aylin l'avait vu reculer son pied. Mauvais signe. Il en profitait pour se moquer de lui, ce fourbe ! Soit. Il saurait prendre sa revanche tôt ou tard. Mais de là à avoir peur, qu'avait-il donc à penser que tout le monde tremblait devant lui ? Certaines personne comme lui ne connaissait pas la peur, à cause de leur trop grande fierté.

- Non. Ce n'est absolument pas ça qui m'a fait reculer. Juste un mouvais souvenir, expliqua-t-il en haussant les épaules.

A son plus grande damne, il remarqua que malgré l'emprise qu'il avait sur son cou, Aylin ne sembla pas réagir et garda son calme. Il approcha son visage de celui d'Ikuto. Il fronça les sourcils et déplaça légèrement sa main. Il la plaça au niveau de sa trachée pour la presser. Il savait que c'était très sensible chez toutes personnes normales.

- On fait avec ce qu'on a. Et, on ne s'abîme pas le visage, on apprend aux autres qu'ils ont tort. Ta manière de jouer n'est plaisante que pour ta personne, égoïste en puissance.

Il se tut un instant, cherchant de nouveau d'autre arguments pour défendre son mode de vie. Il aimait se battre. C'était ça qui l'avait formé à être comme il était. Et tant mieux ! Il se demandait vraiment ce qui serait arrivé si son crétin de bourreau ne l'avait pas pris en souffre-douleur à son entrée au collège. Il...

De nouveau toutes pensées cohérentes dans sa tête se percutèrent. Il voulut s'éloigner quand Aylin laissa un filet de bave sur son cou. Il trouvait ça presque énervant qu'une personne le touche ainsi sans qu'il n'ait donné son consentement. Mais, la surprise fut vite remplacée par une vive douleur au niveau de son cou. Il voulut crier. Cependant, il réussit à garder son hurlement au creux de sa gorge. Il ferma la bouche, refusant de laisser un cri sortir d'entre ses lèvres. Ca ferait trop plaisir au sadique en face de lui, et jamais il ne satisferait ses désirs. Il lança un regard haineux envers Aylin quand il lécha sa marque avant de poser ses orbes dans les siennes. Aucune pitié.

- En effet. Mais que me vaut ce souvenir ?... Il me semble qu'il est coutume de rendre un cadeau de même catégorie que celui qu'on a reçu chez les nobles, non ?

Prenant un air presque naïf, il se recula d'un coup, en tirant Aylin vers lui. Voyant qu'il avait légèrement perdu l'équilibre vers l'avant, il revint vers son épaule gauche en montant son genou droit en direction de son ventre. Il le frappa brutalement, comme il le faisait avec les amateurs qui le provoquaient en défi sans le connaître. Après la monnaie rendue, il baissa son genou, et se remit droit, en tirant sur la main captif de celle du noble, l'air supérieur, regorgé de fierté. Cependant, il le laissa pas Aylin s'étaler au sol comme il le devrait, sans se préoccuper plus que ça de la main toujours dans ses cheveux.

- Mon cadeau vaut-il le tien, Aylin ? Ou pas encore ? En tout cas, avoue au moins que c'est original et que je mérite ma récompense, non... ?

Il baissa l'une de ses mains vers la poche arrière d'Aylin, détournant son attention.
_________________


Dernière édition par Ikuto Yukino le Mar 6 Sep - 19:40 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:37 (2017)    Sujet du message: Une petite faim ? [Fini, suite "Grande reception]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    New Eden ! Index du Forum -> Partie Sud -> Batiment principal -> La réserve Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Pluminator imaginé et réalisé par Maëlstrom