New Eden ! Index du Forum
New Eden !
Un jour vous vous reveille sur une ile sans vous souvenir de votre arrivee.. Ou alors vous etes riche et decidez de vous y rendre.. Forum de RPG yaoi/yuri/hentai
 
New Eden ! Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

Insomni

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    New Eden ! Index du Forum -> Partie Nord de l'ile -> Rez de chaussee du chateau -> Bibliothèque
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Eco Fanarel
Personnel du camp

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2009
Messages: 4
Localisation: a tons avis ? en face d'un ordi =='
Savez-vous que ce forum est Yaoi/Yuri/Hentai?: OUI
Avez-vous plus de 16 ans?: OUI

MessagePosté le: Jeu 13 Aoû - 18:51 (2009)    Sujet du message: Insomni Répondre en citant

Il est en pyjama au milieu de la nuit, son pantalon est fait de satin rouge, qui scintille sous la lumière. Le tissu brille au reflet de la lune, il a les pieds nus et les cheveux detacher.

Pour une fois qu'il n’était pas dans son déguisement de chef . La cravache est rangé sous l'oreiller et il marche le long du couloirs, pieds nus .

Il fait chaud comme d'habitude sur cette foutue île, où on l’appeler . À dire, qu'il était venu juste pour Chiba et que celui-ci avait bien mieux a pensé.

Il ferme les yeux et pense à sa jeunesse… Si on peut appelé sa comme ça .

Eco est une personne silencieuse qui , quand elle parle trop il faut s'en méfié comme la peste , le carrelage est froid sous ses pieds , il a le bras tendu et ses doigts frôle le mur , ses ongles griffe la peinture et le plâtre s'enfonce sous ses ongles .

D’un coup, le bruit se transforme en griffure sur le bois et il s'arrête tourne la tête comme une machine et regarde la porte en arquant un sourcil.

L'insomnie s’était abattue sur lui, pauvre de lui, en plus de s'occuper des larves qui l’enttourents il est obligé de se taper des insomnies.

Il entre dedans, il a les clefs de toutes les pièces, c'est un peu le passe-partout de l'établissement.

Les étagères sont neuf, les livres sentents le plastique, sa se vois que tout a été fait il y a pas longtemps l'odeur de la peinture, du papier, les meubles son design.

Il marche le long des étagères, il longe le mur, saute sur la table et marche félinement sous les rayons de la lune . Un bond fait dans le silence, un autre, il traverse la pièce et resaute encore s'acroupissant par terre .

Il se relève, le dos cambré et glisse les doigts le long de la couverture d'un livre de cuir , il le sort et tire la chaise qui grince au milieu du silence , il tend le bras et allume la lumière, s'assoit et ouvre le livre .

Il place les deux bras de chaque côté du livre et commence à lire à voix haute

Conseil tenu par les Rats
Un Chat, nommé Rodilardus
Faisait des Rats telle déconfiture
Que l'on n'en voyait presque plus,
Tant il en avait mis dedans la sépulture.
Le peu qu'ils en restaient, n'osant quitter son trou,
Ne trouvait à manger que le quart de son sou,
Et Rodilard passait, chez la gent misérable,
Non, pour un Chat, mais pour un Diable.
Or un jour qu'au haut et au loin
Le galant alla chercher femme,
Pendant tout le sabbat qu'il fit avec sa Dame,
Le demeurant des Rats tint chapitre en un coin
Sur la nécessité présente.
Dès l'abord, leur Doyen, personne fort prudente,
Opina qu'il fallait, et plus tôt que plus tard,
Attacher un grelôt au cou de Rodilard ;
Qu'ainsi, quand il irait en guerre,
De sa marche avertis, ils s'enfuiraient en terre ;
Qu'il n'y savait que ce moyen.
Chacun fut de l'avis de Monsieur le Doyen,
Chose ne leur parut à tous plus salutaire.
La difficulté fût d'attaché le grelôt.
L'un dit : "Je n'y vais point, je ne suis pas si sot";
L'autre : "Je ne saurais."Si bien que sans rien faire
On se quitta. J'ai maints Chapitres vus,
Qui pour néant se sont ainsi tenus ;
Chapitres, non de Rats, mais Chapitres de Moines,
Voire chapitres de Chanoines.
Ne faut-il que délibéré,
La Cour en Conseillers foisonne ;
Est-il besoin d'exécuté,
L'on ne rencontre plus personne.

  

Il relie le passage encore et souvent … mh, septique devant ce poème qu'il n'attendu pas la porte s'ouvrir…..
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 13 Aoû - 18:51 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Kyo Shutsu
Cobayes

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2009
Messages: 26
Scorpion (23oct-21nov) 狗 Chien
Savez-vous que ce forum est Yaoi/Yuri/Hentai?: OUI
Avez-vous plus de 16 ans?: OUI

MessagePosté le: Ven 14 Aoû - 00:32 (2009)    Sujet du message: Insomni Répondre en citant

Kyo s'était vu attribuer une tente après avoir rencontré Yukito, on ne lui avait toujours pas expliquer la raison de son enlèvement si soudain. Il entrouvrit la "porte" de son "chez lui" puis soupira, appercevant une couchette très, rudimentaire, le strict nécéssaire, un duvet... On se croirait vraiment a l'armée! Tient donc, l'armée, c'est vrai que tout ici y ressemblait, le côté paradisiaque de l'île mis a part. Et puis, Kyo n'avait toujours pas fait sa journée obligatoire, avec un peu de chance, rien qu'un peu, c'état ça, même si le jeune homme était septique. Et il avait bien raison! 
 
Avec nonchalence, il entra dans sa piaule, ôta sa chemise, son jean ainsi que ses chaussures et ses chaussette. Il faisait chaud ici de toute façon, dormir en boxer comme a son habitude n'y changerais pas grand chose. Après s'être mis a l'aise, il se fourra dans son duvet et observa le "plafond" de la tente. La situation n'était pas désespérée, mais Kyo n'aimerais certainement pas la vie ici... La vie a la dure, c'était pas trop sa tasse de thé, non, lui, il préférait largement son petit confort de citadin, mais il s'y ferait, quitte a resté coincé sur cette fichue île, autant gardé le moral!  
 
Se tournant, retournant et re-retournant encore, le jeune homme n'arrivait pas a trouver le sommeil, cette "fucking" lune comme il le pensait si fort passait a travers son "plafond" et faisait de la lumière dans cette "fucking" tente... Le monde était contre lui! (pauvre choupinet). Poussant un long soupire, il s'extirpa de son duvet puis ouvrit sa porte afin de sortir de sa tente. Il allait faire un tour dans le bâtiment, explorer son environnement, il se demandait d'ailleurs pourquoi il était tenu autant a l'écart, il y avait d'autre tente avec plusieurs autres personnes a l'interieur, mais il était sûr d'avoir vu des personnes dans les bâtiments! Et puis, merde! C'était pas un chien, pourquoi certains aurait leur confort et eux non! u.u  
 
Cherchant donc une entrée, il fit mouche pendant un bon moment mais réussit a trouver une porte cachée dans l'ombre de buisson. Part chance, cette dernière était ouverte. Il se faufila donc a l'interieur, vérifiant que personne n'était là, oui, il entrait un peu comme un voleur, mais bon, c'était mieux que dormir sour une tente! Souriant lorsqu'il s'apperçut qu'il était seul, il s'avança, ses pieds nus adhérents légèrement sur le sol froid. Son corps svelte se faufilait dans l'ombre suivant les couloirs sinueux lorsqu'il apperçut une porte en bois entrebaillée. Il la poussa le plus doucement possible, le bois ne grinça que très légèrement d'ailleurs. Puis, il y entra.  
 
Visiblement, il n'y avait personne. Un sourire en coin fendit en deux le visage fins de Kyo, une étincelle rebelle dans ses yeux d'un bleu magnifique. Il était entré dans une bibliothèque a l'air moderne. Les tables étaient en verre, Kyo prit un véritable plaisir d'y laisser glissé ses doigts. Puis, il se hissa sur l'une d'elle afin de regarder quels livre étaient rangés en hauteur, aucun qui l'intérréssaient vraiment, mais la curiosité le poussa a faire une analyse plus poussé. Une archive, un renseignement sur l'endroit où il se trouvait serait le bienvenus! 
 
Mais rien, il n'y avait aucun bouquin interréssant dans cette fichue bibliothèque. Si bien que Kyo lacha un juron de déception. Ce n'était pas possible, tout simplement pas possible, mais il se retourna vivement lorsqu'il entendit un bruit sourd et qu'il apperçut une ombre derrière une étagère. La Lune se reflétait dans les deux yeux du cobaye inconscient de sa faute. Il laissa tombé le livre qu'il tenait de part sa surprise. 
Revenir en haut
MSN
Eco Fanarel
Personnel du camp

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2009
Messages: 4
Localisation: a tons avis ? en face d'un ordi =='
Savez-vous que ce forum est Yaoi/Yuri/Hentai?: OUI
Avez-vous plus de 16 ans?: OUI

MessagePosté le: Lun 17 Aoû - 06:40 (2009)    Sujet du message: Insomni Répondre en citant

Soudain, Eco entendit du bruit. Tel un félin, il se lève de son siège avec délicatesse et va voir ce qu'il se passe. S’approchant, il vit un jeune homme, debout, sur une table. Qui était-ce ? Un noble ou bien un putain de cobaye bon a rien qui était là sans autorisation et a qui il allait foutre la raclée du siècle ?

Le jeune homme qui se tien face a lui laisse échapper un livre sous la surprise, Eco n’eut pas de mal a le rattraper au vol, entre ses doigts fins. D’un air sévère, mais sans montrer une agressivité particulière, Eco laisse résonner sa voix :

-    Vous êtes ? Que faites vous ici ? Votre papier d'autorisation !
 

L’homme prend la main du gamin, le tire vers lui en le faisant tombé au sol, celui-ci se relève bien vite mais Eco le tire afin qu’il le suive. Vérifiant qu’il n’y ait pas d’autre gamin avec lui, au cas où. Oui, Il n’avait pas la moindre envie de faire des heures supplémentaires pour rien.


:les nerfs:
Revenir en haut
Kyo Shutsu
Cobayes

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2009
Messages: 26
Scorpion (23oct-21nov) 狗 Chien
Savez-vous que ce forum est Yaoi/Yuri/Hentai?: OUI
Avez-vous plus de 16 ans?: OUI

MessagePosté le: Lun 17 Aoû - 13:53 (2009)    Sujet du message: Insomni Répondre en citant

Visiblement, Kyo n'était pas le bienvenue dans cette bibliothèque. L'homme qui était apparut quelques secondes plus tôt l'avait tiré de la table où il était perché, le faisant posé genoux à terre, mais se redressant bien vite, il se faisait trainé il ne savait où, l'homme marmonnait dans ses moustache, lui ordonnait de lui montrer son papier d'autorisation ainsi que de lui dire qui il était. Kyo n'aimait pas cette attitude, il refusait qu'on lui parle comme à un chien, totalement inconcient de son statut sociale sur cette île a la con... 
 
- Nah mais ça va ouais! Chu pas ton ton chien, tu m'parles autrement! Et ton fucking papier d'autorisation j'lai pas, faut une autorisation pour aller pissé aussi?!  
 
ne se rendant pas compte dans la galère dans laquelle il s'était fourré par mégarde et où il continuait a s'enfoncer, Kyo haussait le ton, un accès de fureur magnifique dans le regard, un air rebelle sur ce visage si fin, si bien déssiné, la rage le rendait plus masculin, sous ses airs discret effacer et féminin, c'était bel et bien un homme, du moins un ado furieux qui tenait a savoir où il était et dans quel but. Son regard défiait celui de l'homme qui se tenait face a lui, son poignet fin glissa et se libéra de l'emprise de ce même homme qui le fixait d'un air froid, agacé. Mais Kyo n'en avait pas finis, ce soir, il saurait où il était, et pourquoi, il aurait ses réponses qu'il cherchait tant: 
 
- Pourquoi chu là! Hein, répond moi au lieu d'prendre ton air blasé! J'déteste les personnes qui s'la raconte! REPOND MOI BORDEL! T'AS PERDU TA LANGUE?! 
 
Si il y avait bien une chose qui sortait le jeune Shutsu de ses gond, c'était l'injustice et l'inconscience, oui, il était inconscient de ce qui lui arrivait et ça l'agaçait, la lueur dans son regard si doux habituellement s'était accentué, la colère grimpait et il serra les poings comme jamais. Oui, même ses abrutits de camarades de classe qui lui courrait après a la fin des cours lui manquait, il voulait retrouvé son train train quotidien... 
 
La lune passait lentement a travers les fenêtres, tel un spot, venant éclairé la peau pâle du jeune homme ainsi que celle de ce gars avec un bas d'pyjamas rouge. Les cheveux violets en bataillent de Kyo lui donnait un air assez indescriptible, alliant l'esprit rebelle d'un gamin et l'aspect négliger de certains adolescents. Ses yeux ne se baisseraient pas, ils continuaient, encore et encore de défier ceux qui se trouvait juste un peu au dessus. l le regardait de haut maintenant... C'était encore plus désagréable, il le cherchait ou quoi?! Il se sentait, comme si il était dans une cage, mais une cage dont il ne voyait pas encore les limites, il était coincé, sans l'être vraiment, et ça le frustrait énormément... 
Revenir en haut
MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:30 (2017)    Sujet du message: Insomni

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    New Eden ! Index du Forum -> Partie Nord de l'ile -> Rez de chaussee du chateau -> Bibliothèque Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Pluminator imaginé et réalisé par Maëlstrom